Un dimanche à Paris.

parc-7805.JPG
Un dimanche à Paris, au parc, il y a quelques mois… Toute la capitale semblait s’être donné rendez-vous dans ce superbe jardin. Des familles, à perte de vue. Des cris, des rires, et des pleurs! Difficile de se frayer un chemin avec la poussette, une vraie préparation aux plages de la côte d’azur en plein été…
Des jeunes très jeunes, des vieux très vieux, des couples, des étudiants, des traînards, des coureurs… Les parcs parisiens se peuplent à une vitesse ahurissante de toutes sortes de personnes, discrètes ou bruyantes, en groupe ou solitaires…

parc 6444

Mais le dimanche, l’espèce la plus représentée, c’est celle des minis-bipèdes, autrement nommés les enfants, petits, bambin, chérubins, fils, filles, descendants, gamins, gosses, mioches, lardons, mômes, poupons, nourrissons, bébés… La chair de notre chair, les êtres les plus précieux à nos yeux de parents…

Je me promenais donc, en famille, dans ce très beau et immense parc, après avoir joué dans le bac à sable, couru après des canards, mangé une crêpe, fait de la balançoire, quand, au détour d’un virage, j’entends les pleurs d’une fillette… Ces pleurs me font froids dans le dos, ce sont des pleurs de panique. Elle est debout, sur sa trottinette, a 5 ans environ, et pleure à gros sanglots, au milieu du flux de personnes qui ne lui prêtent aucune attention.

Je m’arrête, sentant que quelque chose est anormal. La petite a perdu sa maman… Classique… Mais avec autant de monde ce jour là, dans un endroit aussi vaste, retrouver sa maman moi même est plutôt improbable… Je lui demande si elle connaît le numéro de téléphone portable de sa maman… Non, et ses pleurs redoublent. Son papa est au travail, un espoir naît, mais disparaît aussitôt, elle ne connaît pas le nom de l’entreprise paternelle… Ni évidemment son numéro…

photo-152

Elle me fait une description de la maman et de son petit frère, « il est blond et a un petit jus d’orange sur son tee-shirt »… Oui ma chérie, cela m’aide beaucoup! Mon chéri part à la recherche d’un garde pour lui confier la fillette… Au bout de 40 minutes, je vois une dame arriver en courant, je sens que c’est la maman, bingo, et OUF!!!

Je vous passe les détails du mal que j’ai eu à retrouver papapunk dans la foule (qui n’avait pas trouvé de garde!), mais tout est bien qui fini bien… Tout cela pour vous dire que dès qu’ils sont en âge de marcher, même s’ils sont trop petits pour apprendre par coeur leur numéro de téléphone, il est important de leur glisser une carte ou un papier avec vos coordonnées, afin qu’ils puissent le fournir à la personne qui les recueillera!

Moi, j’ai trouvé ceci chez EloWomum, qui semble être parfait pour ça! Et vous, quels sont vos trucs et astuces?

Multi 6 FR

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 réflexions au sujet de « Un dimanche à Paris. »

  1. Ecoute si je n’étais pas maman je trouverai ca glauque limite bizarre (mon enfant n’est pas un chat !!) mais là honnêtement c’est vraiment pas con et je trouve ca plutôt rassurant que qq pourra nous appeler au cas où. Enfin je vais quand même éviter de perdre ma fille même si je lui aurai collé son tatoo !!! Merci ;-))

  2. merci pour ce tuyau
    moi même je n’y ai jamais pensé mais c’est une très bonne idée
    et puis c’est si vite arrivé, je crois que je péterais les plombs si je perdais les miennes dans un lieu plein de monde

  3. Pauvre puce !!! et la Pauvre maman qui a dû mourir de peur !!!! très bonne idée la carte !!!! Merci et bravo à toi apparemment la seule à avoir du coeur !!! les gens sont vraiment de beaux égoïstes !!!!!!! Des bisous bisous ma belle

  4. Ouh ! Cette histoire me donne des frissons ! Rien que d’imaginer ce qu’à pu ressentir cette petite fille perdue qui a le même âge que ma fille !! En plus je ne suis allée qu’une seule fois au parc Montsouris quand j’étais ado et il m’y est arrivé une aventure désagréable. Bref, je n’ai jamais pensé à « étiqueter » ma fille car je n’ai pas de téléphone portable mais c’est vrai que c’est une bonne idée. Moi, je lui explique régulièrement que si jamais on venait à se perdre, elle doit absolument restée là où elle est, charge à moi de la retrouver mais bon, je sais que ce n’est pas évident de retrouver un enfant dans la foule… Quelle angoisse !
    #fdm

  5. Ah ma hantise ! j’avais acheté un kit de bracelet + marqueur, bracelet fixé au bras et qui ne s’enlève pas il faut couper ! donc dans le kit il y avait 10 bracelets ! une copine elle prend carrément le marqueur et note le N° de portable sur le bras de l’enfant ! c’est une bonne idée également ! moi j’aime bien les nouveaux bracelets réutilisables et décorés ! #jeuFDM

  6. c’est vrai qu’une fois dans un grand magasin j’ai perdue de vue ma fille quelques minutes et là tu paniques, tu imagines le pire, mais même si elle a le numéro sur elle, je vais la surveiller comme l’huile sur le feu car on est jamais à l’abris d’une mauvaise rencontre malheureusement

  7. je me suis perdue sur la plage petite…je ne sais plus quel âge j’avais. Une gentille dame m’a amenée au poste de secours et on a retrouvé bien vite ma famille. Je n’imagine même pas l’angoisse de ma famille…

  8. Mon petit frère passait son temps à suivre des inconnu partout ou on allait. Ma mère à bien flipper plus d’une fois.
    J’ai recement été sur le site de Ludilabel et ils font des bracelets pas super cher et réutilisable.
    Je pense que j’aurais réagit comme toi en voyant la petit file.

  9. Je sais que pendant les vacances d’été l’année dernière, j’ai collé un bracelet d’identification à ma puce et j’avoue que cela m’a beaucoup rassurée, vu que la mienne c’est une vraie filoute qui n’a peur de rien et personne :(

  10. j’en ai des bracelets, mais sinon le n° de téléphone au marqueur indélébiles sur le bras et hop le tour est joué ! quand on a pas eu le temps d’acheter/racheter de bracelets ça dépanne ! le temps que le marqueur s’efface même s’il le mouille / lave il faut qq jours quand même !
    En tt cas le flippe pour la mère et la fille ! moi c’est ma hantise de perdre mes enfants !

  11. ahhh on est presque voisine, ton loulou a quel âge ? le mien 5 et je vais souvent aux buttes ch plus à la Villette en ce moment vu le temps qu’il fait grrrr

  12. ah j’oubliais pas trop écolo les bracelets vu qu’il faut en refaire à chaque fois ou quand ça part…mais vu que mon fils est dingue des taouages je vais aller voir ça lol

Les commentaires sont fermés.