le deuil de l’allaitement…

huit mois et une semaine (17)

Depuis que je blogue et même avant, depuis que je me sens concernée par ce sujet, depuis toujours dirais-je, un des grands débats sur la blogosphère famille est celui de l’allaitement… Je ne peux prendre partie, mais je ne peux ignorer le sujet non plus. Mon expérience de l’allaitement au sein étant pire que peau de chagrin, je ne suis pas vraiment légitime pour conseiller qui que ce soit….

Seulement voilà, je lis tout les billets sur l’allaitement, je ne peux pas m’en empêcher… Cette guerre pour moi n’a pas lieu d’être, et pourtant la lutte semble être sans merci! A chaque fois que vois des commentaires disant que le lait artificiel est mauvais pour nos bébés, je me sens très mal… Ces personnes ne pensent sûrement pas qu’il y a une autre possibilité que de choisir d’allaiter son bébé au sein, ou de choisir d’allaiter son enfant au biberon…

Oui en effet, il y a une minorité silencieuse qui aurait aimé plus que tout accomplir ce geste, mais qui n’ont pas pu, ou pas eu le droit… Voici donc mon expérience de l’allaitement:


« Ma seule et unique tétée… On m’a empêché d’allaiter, pour le bénéfice de ma propre santé. Le traitement que je suis obligée de prendre dès la sortie de la maternité est extrêmement nocif pour bébé, alors j’ai dû renoncer à mon rêve! Mais quand même, je ne pouvais pas ne jamais connaître cette douce sensation d’accomplissement que je soupçonnais …. J’ai donc, à la maternité, entre deux passages de sage-femme, ouvert mon chemisier, à l’affût de la moindre intrusion dans ma chambre, un peu pétrifiée à l’idée de me faire sermonner, offert mon sein au tout petit être que je venais de mettre au monde! Une fois, une seule, j’ai pu voir ses petites lèvres se refermer goulûment sur mon téton ainsi offert! Ce moment d’infini complicité d’une mère nourrissant son fils aussi naturellement, je n’ai eu la chance de le vivre que pendant une seule gorgée… »

A vous qui critiquez l’un ou l’autre de ces deux camps, pensez que quand vous le faites, celles qui n’ont pas eu la chance d’avoir le choix culpabilisent à chaque fois un peu plus fort…

1 (2)

Rendez-vous sur Hellocoton !

52 réflexions au sujet de « le deuil de l’allaitement… »

  1. Il est vrai qu’on lit beaucoup et n’importe quoi à ce sujet…
    Enfin un témoignage qui prouve qu’on n’a pas toujours le choix de l’allaitement ou du non-allaitement… soit par nécessité comme toi, soit par ratage et faute d’avoir trouvé les bons conseils comme moi… et toujours cette culpabilité des autres sur le coup et après coup qui ne fait qu’empirer ce qu’on ressent même des années après ! Sujet très sensible pour moi… et je réalise qu’il l’est aussi chez toi… nous ne sommes pas seules, avec ce regret au fond de notre coeur…
    Habituellement, je fuis les articles qui parle de l’allaitement car c’est trop souvent un crève-coeur, mais tu as su mettre le titre qu’il fallait pour m’interpeller
    Bisous

  2. Ma pauvre ='( JE me doute que ça doit être dur… Je comprends cette frustration, puisque je l’ai vécu avec mon accouchement. Moi, c’est les récits d’accouchement naturel que je ne peux m’empêcher de lire. Mais je ne peux pas regarder Babyboom par exemple…
    J’ai fait un billet hier où je disais que j’étais pro allaitement. Certes ! Dans l’absolu, on va dire ! Parce que de 1/ c’est pas aux autres de juger nos actes, et de 2/ oui, c’est une décision qui ne se prend pas à la légère. Que ce soit par choix parce qu’on n’a pas envie ou par nécessité, comme ça a été ton cas.

    J’ai allaité, mais seulement 6mois (et j’ai été très vite en mixte) donc mon fils a bu du lait en poudre et boit du lait de vache.

    On peut être pro allaitement et ne pas pouvoir suivre ses idéaux =/

    Alors je comprends que ça ait été dur pour toi, j’imagine ta peine…

    Je t’embrasse très fort

  3. j’avais lu ton article ou tu en parlais, je l’avais trouve tres beau
    c vrai que cette « gueguerre », pour ou contre l’allaitement, m’agace au plus haut point, car a mon avis le plus important, c que l’enfant soit nourris avec plaisir et qu’il grandisse bien

  4. Surtout ne culpabilise pas, tu as fait au mieux pour ton fils et regarde comme il est en pleine forme, tout beau et avec une super relation avec sa maman… Tu sais a partir du moment ou tu donnes un biberon avec amour c’est aussi bien que de donner la tétée. Et puis franchement je vois pas pourquoi on devrait culpabiliser les femmes qui n’allaitent pas (ou parfois celles qui allaitent selon les personnes et les opinions!) Le tout c’est de faire comme on veut ou comme on peut, car il y en a aussi bcp qui ont essayé d’allaité et qui ont du arreter pour diverses raisons techniques. Tant qu’il ya de l’amour…. c’est tout ce qui compte!!!!

  5. tout est dit.

    Je ne comprends pas non plus les culpabilisations pro ou anti allaitement. tout cela ne regarde personne d’autre que les parents et le bébé concerné.

    ta tété bestiale est très belle en tout cas !

    bises

  6. Comme c’est triste :'( Pour ma part, j’étais pas pro-allaitement avant d’accoucher, je me suis juste dit « essaye et on verra » Ca s’est plutôt bien passé puisque 15 mois après j’allaite toujours. Concernant le lait artificiel, Mini consomme de temps en temps du lait de croissance (au petit déj’ souvent) quand son papa lui donne un biberon. J’estime que c’est du lait « trafiqué » et comme j’ai la possibilité de m’en passer , je m’en suis passé le plus longtemps possible (pas du tout de lait 1er &2e âge ici) Je comprends parfaitement, par contre, qu’on est pas vraiment le choix : ma cousine a eu un accouchement difficile, elle était encore sous anesthésie quand son fils a été nourri (au lait artificiel donc) elle a quand même essayé de l’allaiter, mais il refusait, ça se termine dans des cris et des larmes. elle a préféré ne pas continuer même si ce n’était pas vraiment son choix, plutôt que ce moment de partage se transforme en lutte quotidienne.
    Pour finir, ta photo est très jolie 🙂

    Bises

  7. BOnjour je te suis via Fb, et lorsque j’ai vu ton article j’ai cliqué direct. Je tenais a te dire merci!!!!! MErci pour avoir ecrit ce que bcp d’entre nous ressentent!! J’ai été dans ton cas et je peux dire que je ne prends jamais partie des débats que tu parles ici, car en effet tout comme toi j’ai l’inpression que tout comme toi je serais jugée, cette boule au ventre de ne pouvoir prendre partie sans savoir si intel ou intel te jugera! donc MERCI!!! gros bisous et continue ainsi a nous faire partagée tant de choses que nous , nous n’avons malheureusement pas le courage de parler! bisous AUrélie Maman d’alexia 😀

  8. Holalaaaaaa ton histoire me serre le coeur mais me fais sourire aussi…on sent tout l’amour que tu as pour ton babypunk!!! Et c bien là le plus important et surtout le plus beau.Voila le portrait d’une maman qui aime son ptit par dessus tout :D…. on s’en fiche s’il est nourrit avec du LA ou ton lait…il est heureux et en bonne santé…que ce soit l’un ou l’autre…le resultat serait le meme…un bébé heureux de voir sa maman, sa flying maman :D.
    Bisous missssssssss 🙂

  9. tellement émouvant… ça m’a fait remonter quelques difficiles souvenirs… bien avant d’être enceinte j’ai toujours rêvé allaiter mon bébé… mais finalement ça ne s’est pas passé comme ça… césa en urgence, tellement dans les choux que je n’ai pu avoir ma fille que 12h plus tard, elle avait perdu son reflex de succion. on a galéré pendant 6 jours à la mat mais comme les sages-femmes nous ont conseiller de lui donner un complément au bib en attendant la montée de lait ça a été un vrai fiasco. Pas bête ma grenouille, au bib ça marche bien mieux pas besoin de se fatiguer… alors quand je la mettais au sein, elle s’énervait très vite et ça générait du stress pour tout le monde. j’ai plus ou moins été forcée d’abandonnée… mais même si j’ai le sentiment d’avoir échoué, je garde au fond de moi les merveilleux souvenirs de ces quelques tétées….
    bref, je comprends ton ressenti…

  10. Je me rappelle de ton expérience, tu l’avais posté en commentaire lors du concours que j’avais organisé…Elle me touche toujours autant. J’espère que tous les bons moments que tu passes avec ton enfant finiront par effacer ces mauvais souvenirs.

  11. Flyingmama, tu décris exactement ce que j’ai vécu!! J’ai allaité ma fille qu’un bon mois et j’ai arrêté car j’ai complétement râté le début de mon allaitement à cause d’une équipe medicale pas du tout à la hauteur et qui n’a pas su répondre à mes angoisses! Donc j’ai tenu bon et j’ai continué à allaité avec des bouts de seins mais un gros RGO n’a pas arrangé les choses et tout le monde autour de moi remettait en cause mon lait et bah j’a cédé et je suis passé à un lait épaissi!!! Mais c’est un crève coeur et chaque fois que je vois un maman allaitée je suis émue!! Surtout que je medis que c’est probablement le seul bébé que je peux avoir!!!!! Merci encore une fois de mettre des mots sur ces maux!!!

  12. c est trés touchant moi pour mon premier j ai eu la chance de l allaiter pendant 15 jours mais malheureusement au lieu de grossir il maigrissait et n arrétait pas de pleurer on m a fait comprendre que mon lait n était pas bon voire méme comme si le lait avait tourné je ne comprenais rien du tout j en pleurait tous les jours et comme personne n a pu m aider à ce moment précis j ai arréter et j ai du lui donner le biberon ça m a fait mal au coeur mais je n avais pas le choix alors avec mes autres enfants j en ai 5 j ai préféré simplement ne plus tenter lm expérience et j ai donné le biberon direct 🙁 pas de chances poiur moi

  13. je suis bien d’accord avec toi! ce n’est pas toujours par choix qu’on se retrouve à l’allaiter ou lui donner le biberon, et ce n’est pas toujours par choix non plus que l’allaitement doit obligatoirement laisser place aux biberons! comme tu le dis très bien, c’est une guerre qui n’a pas lieu d’être…

  14. Merci de partager ça avec nous j’imagine comme ça à du être douloureux d’écrire cet article.
    Dans le fond je suis pro allaitement comme toutes les mamans qui allaitent je pense. Quand j’antends ou je lis que les mamans ne veulent pas allaiter par ce que le papa ne participe pas etc je trouve ça un peut débile il faut l’avouer. Mais à chaque fois que je lis des articles ou les mères qui donne du lait artificiel sont diabolisées je pense aux femmes comme toi qui aurait bien voulut mais qui n’ont pas pu.
    Ma mère m’a toujours dit une phrase que je trouve vrai « il vaut mieux un biberon bien donné qu’un sein mal donné »
    Ton fils est beau comme tout et à l’air un pleine forme donc je ne pense pas que le lait artificiel soit si mauvais que ça. Et il faut arrêter de se voiler la face se lait si décrié aujourd’hui à sauvé la vie de beaucoup de bébé!

  15. Bonsoir,

    Je suis souvent passée sans vraiment m’arrêter mais ton article est touchant.
    Ma lutine va fêter ses 1an dans quelques jours et j’ai la chance de pouvoir continuer de l’allaiter (non pas sans remarque mais on fait avec).

    Pas facile à vivre pour toi une telle situation.
    J’étais -avant de tomber enceinte- sous traitement qui n’est pas du tout compatible avec l’allaitement puisque pour moi même je devais avoir des prises de sang régulière (chaque mois puis chaque trimestre en rapport des résultats)..
    J’ai eu la chance de finalement pouvoir m’en passer (pour l’instant, je touche du bois)mais j’aurais réagis comme toi si je n’avais pas eu le choix.

    Pour ce qui est des personnes qui créent le débat autour de ce sujet et celles qui jugent…, c’est pas tres fut-fut, chaque maman fait de son mieux, avec ce dont elle dispose, et surtout tout pleins d’amour. On ne devrait pas être jugée, ni les unes ni les autres, c’est mesquin.

    Bisoux !

  16. décidément je ne lis que des articles concernant l’allaitement.

    je trouve honteux ces personnes « bien pensantes » qui savent toujours mieux que tout le monde ce qui est bien pour les autres ….

    la vie n’est pas toujours simple et je ne vois pas à quoi ça sert de culpabiliser ses voisins

    moi quand une future maman me demande un avis sur le choix à prendre entre le bib et l’allaitement je lui répond simplement que les 2 ont leurs avantages et leurs inconvénients, mais que dans tous les cas ce qui compte c’est que maman et bébé soient heureux. Il ne faut pas culpabiliser parce qu’on ne peut pas donner ou ne veut pas donner le sein, et à quand bien même si la mauvaise conscience remonte à la surface il suffit de regarder son bébé, il est la preuve que tout va bien

  17. Bonjour,
    Quelle photo magnifique !!!!
    J’ai donné le sein pour qu’elle puisse avoir le colostrum, c’est tout, cela me regarde moi et moi seule, j’ai fais mon choix et toutes ces bagarres puérils ne me touchent pas ; Chacun fais bien ce qu’il veut 😀
    Euhhhh pis j’ai trouvé le bonbon 4 😉
    Merci et bonne journée

  18. un 4e bonbon par ici!!! je ne sais pas pourquoi mais quand j’ai vu l’indice ça a fait tilt de suite, un article qui te tiens énormément à coeur et qui m’a beaucoup plu!!!
    merci pour le jeu!!!

  19. Je viens de trouver le 4ème bonbon d’Halloween… Vous serez bientôt libérées^^ Et bravo pour ce bel article, j’en ai la larme à l’oeil :’)

  20. Bonbon n°4 trouvé, et magnifique article lu. Ne culpabilise pas, tu as fait ce qui était le mieux pour ton bébé. Mais je comprends tout à fait ta tristesse, et d’autant plus avec le discours ambiant… Bon courage…

    Marinette Septembrette

  21. J’ai trouvé le 4ème bonbon mais dans un article bien triste que je n’avais pas vu… J’ai choisi de ne pas allaiter mes enfants mais je comprends bien votre déception de ne pas avoir pu allaiter votre babypunk. Merci à vous et très bonne journée (je croise les doigts pour vous!)

  22. Bonbon numéro 4 trouvé. Sur un article qui me pince un peu le coeur et que je n’ai pas pu m’empêcher de relire. Merci pour le concours et pour le témoignage.

  23. Ping : Les articles de l’été, séance de rattrapage! | Flying-Mama

Un commentaire sur ce voyage?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.