Haters and cie

On m’a souvent dit que si je passais à la télé, si je donnais des interview, il fallait m’attendre à ce que je ne plaise pas à tout le monde. Soit. C’est la vie, tu viens la bouche en coeur et les ailes bien plantées dans le dos parler de ton métier, de ce qui t’anime depuis si longtemps. Je sais que certains peuvent en rire, et d’autres trouver ça nul, et simplement passer leur chemin. Mais la méchanceté, c’est quelque chose que je ne comprends pas.

5 petites anecdotes sur mon quotidien d’hôtesse de l’air dans une vidéo, un montage clairement orienté, un titre aguicheur, et des sceaux de merde pendant des semaines. Je trouve ça réellement injuste ! On m’attaque sur mon physique, sur mon envie de continuer ce métier que j’adore, sur mon amabilité…

« Ce n’est pas une vraie hôtesse, j’en ai jamais vu de ce format là »…

Alors oui, j’ai grossi au fil des ans. D’ailleurs si tu comptes bien, j’ai 23 ans d’ancienneté, je le dis dans la vidéo. Et j’ai commencé mon métier à 23 ans… Ce qui me fait ? Pas loin de la cinquantaine ! Et en effet à un certain âge, surtout si ton corps est malade, il est possible de ne pas rester filiforme voire de même déborder un peu de l’uniforme. Mais tant que tu passes dans les allées, il parait que c’est bon.

« Une hôtesse de l’air tatouée ? Mais quelle horreur ! »

Tant qu’en uniforme rien ne se voit, on peut faire ce qu’on veut de nos corps ! Si j’ai décidé que le mien serait un support pour les oeuvres d’art de mes tatoueuses favorites, personne ne peux rien me dire ! Si vous saviez ce qui se passe sous nos habits de lumière… Parfois même nous ne sommes pas épilées !

« Elle ne doit plus aimer son métier », « Elle n’aime pas ses passagers »

Lisez dans un premier temps mes deux livres d’anecdotes. Puis imaginez vous vivre les pires de ces situations. Ne faut-il pas un peu d’amour pour supporter tout ça, en pleine nuit, loin de nos familles, jetl-arguées, Et de quelle dose d’humour vous auriez besoin pour continuer à rire des mêmes blagues qu’on me fait sur chaque vol depuis presque un quart de siècle ?

Alors oui je vous aime tous, peureux, suffisants, adorables, cool, stressés, pressés, altruistes, sages, butés, fatigués, généreux, agressifs, aimables, malades, à bout de nerfs, stoïques, remuants, bavards, polis… Tous ! Je vous regarde d’un oeil attendri, j’essaye de faire en sorte que votre voyage soit à la hauteur de vos attentes, j’y mets tout mon coeur et toute mon énergie !

Et vraiment, je sais que je ne mérite pas ce déferlement de commentaires abominables… Après tout, je suis Altesse de l’air !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le roi du vol

Mon fils vole ! Ça y est, enfin ! C’est même le roi du vol maintenant ! Rien à voir avec Arsène Lupin, Lucien n’est pas devenu un brigand ! En revanche, il a enfin vaincu sa phobie, celle de casser tout objet télécommandé qui lui arriverait entre les mains. On bosse sur sa confiance en lui, y a du boulot !

Continuer la lecture Rendez-vous sur Hellocoton !

Tout seul à Disneyland

Lucien à 12 ans maintenant, et à son âge, à mon époque, les enfants avaient beaucoup plus d’autonomie qu’aujourd’hui. Nous partions en vélo ou en rollers de nombreuses heures et ne rentrions à la maison que parce que nous avions faim, les genoux écorchés parfois, les ongles pleins de terre. On s’amusait toute la journée avec les enfants des voisins, allant d’une maison à l’autre, en passant par la forêt ou le parc. Personne ne s’en inquiétait, tout le monde faisait ça.

Continuer la lecture Rendez-vous sur Hellocoton !

Il a eu tellement peur…

Depuis le début de l’épidémie de Covid, nous faisons très attention à cause de ma santé. Atteinte d’une polyarthrite Rhumatoïde, je suis sous immunos-suppresseurs, ce qui fait de moi une personne a risque. Depuis deux ans maintenant, je vivais avec la peur de la contamination, et des effets que cette saloperie aurait sur moi. Mon fils était briefé sur les gestes barrière à l’école puis au collège, et il les respectait de son mieux. Mais à Noël, tout à basculé.

Continuer la lecture Rendez-vous sur Hellocoton !

Le roi des avions en papier

avions en papier

S’il est un truc que j’adore faire, c’est plier du papier. Et depuis gamine, en bonne future hôtesse de l’air, je m’exerce pour construire les avions en papier les plus profilés, les plus agiles, les plus intrépides, les plus lestes. Seulement force est de constater… Que n’est pas ingénieur en aéronautique qui veut ! Et de mère en fils, nous reproduisons l’échec. Ses avions s’envolent, contrairement aux miens qui tombent en piqué vrillé immédiatement après le décollage. Ceci dit, ils s’arrêtent peu après la piste, et c’est assez humiliant.

Continuer la lecture Rendez-vous sur Hellocoton !

Le cadeau de grand

Pour Noël, une fois le premier trimestre de sixième passé, le papa de Lucien et moi avons décidé de faire un point sur ses besoins pour choisir son cadeau. Nous l’élevons chacun de notre côté, mais toujours de concert. On peut même dire que nous avons vraiment bien réussi cette séparation, la vie de famille en est toujours une et l’harmonie règne !

Continuer la lecture Rendez-vous sur Hellocoton !