Il voulait être grand sans grandir

Garçon 7 ans

Devant l’école, mon petit garçon ne veut plus faire de bisou à son papa. Parce que devant les copains tu comprends, c’est gênant! En revanche, il embrasse toujours sa maman, sans honte, et plusieurs fois s’il en a envie! Je suis heureuse de voir que Lucien grandi bien, mais pas trop vite. Il fait déjà presque adolescent sur les photos et je me surprend, le soir quand je vais le border, alors qu’il dort profondément, à rechercher dans ses traits le bébé qu’il était encore il n’y a pas si longtemps.

Grandir coule de source, c’est naturel. Mais en ce moment le corps de mon fils met des bâtons dans les roues de son évolution. Il est le seul de sa classe à n’avoir pas perdu la moindre dent. Tous les jours, il me demande de contrôler l’avancée de sa dentition de grand. Et chaque fois je teste une a une ses quenottes, et je ne peux que me rendre à l’évidence, elles sont bien là où elles sont. C’est la petite déception quotidienne.

La grande déception, c’est de ne pas réussir à se débarrasser des couches la nuit de façon définitive. La semaine dernière, elles étaient toutes sèches, et nous avons décidé d’arrêter d’en porter. Une nuit parfaite, un réveil a 1H30 pour un long pipi libérateur et la deuxième nuit a été catastrophique. Pyjama trempé, draps humides, petit garçon honteux de son échec et frigorifié. Cela fait des mois que ça dure, et je vois bien que cela mine son moral. Il s’est mis à se ronger les ongles d’ailleurs, même si nous avons résolu le problème avec ce vernis amer auquel j’avais eu droit petite pour que j’arrête de sucer mon pouce avant la sixième.

Hier soir lorsqu’il m’a demandé de remettre une couche, j’étais bien embêtée et j’aurai donné n’importe quoi pour ne pas avoir de réponse à fournir. Aller dans son sens, c’était accepter l’échec. Refuser, je l’aurai frustré, il aurait mal dormi. Je vous avoue ici que je ne sais pas trop quoi faire, je ne pense pas à un dysfonctionnement, mais cela prend du temps et mon fils aurait aimé être déjà grand! Si vous avez des idées je suis partante pour toutes les lire tellement je suis désemparée.

Il a seulement besoin de temps, que pour lui les semaines passent moins vite, que son rythme est très différent de celui des copains. Je suis évidemment prête à patienter à son allure, si je trouve les mots pour le rassurer. C’est un petit garçon entre deux âges, qui utilise des expressions de grand, apprend à coder sur mon ordinateur, trouve certains chanteurs « stylés », et qui sera bientôt astronaute, parce que Thomas Pesquet l’y a personnellement invité. Mais c’est également un enfant qui joue et dort avec une montagne de peluches, et dont le caleçon préféré a un animal trop mignon au niveau des fesses, qu’il préfèrerait d’ailleurs avoir devant pour pouvoir l’admirer un peu plus!

zoocchini

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 réflexions au sujet de « Il voulait être grand sans grandir »

  1. Coucou j’ai comme toi deux petits garçons énurétiques ou énurétiques. Je teste le stop pipi pour l’un et je peux te dire que c’est miraculeux, le premier ne fait plus pipi au lit depuis 3 semaines.

  2. Maman de 2 loulous énurésiques (mon grand a 11 ans et demi et ma louloute 8 ans et demi) j’ai pour ainsi dire tout essayé mais pour l’instant les résultats ne sont pas vraiment là …
    – ostéopathe en cas de bassin déplacé cela peut jouer (chez une amie cela a super fonctionné pas sur mon loulou…)
    -micro kiné : pas de résultats malgré 2 séances
    Quand mon fils est vraiment motivé il peut y arriver quelques temps (pour aller en classe transplantée avec l’école par exemple 😉
    Sinon avec mon mari on n’a jamais rien dit, les enfants décident s’ils veulent mettre une couche ou s’ils veulent tenter sans, on encourage et on dédramatise si accidents…
    Mon grand me dit en ce moment qu’il a l’impression que cela va mieux, on y croit et on l’encourage 😉
    Le principal pour moi : dédramatiser la situation 😉 mon mari était énurésique et il y a une part de génétique, son père l’a traumatisé petit et on ne veut surtout pas cela pour nos loulous 😉
    Dis lui qu’il n’est pas seul et que cela s’arrangera un jour 😉

  3. Même combat. Une poupette de 6 ans, des couches pleines chaque nuit… Classe verte en avril avec l’école.. Échéance échéance.. Refus de grandir il paraît. C compliqué de trouver les mots, je compatis.

  4. C’est quoi se stop pipi, mon fils bientôt 6 ans ne peut pas faire de soirée pyjama car c’est la honte les couches. Plusieurs essai mais lit trempé à part quand je le réveille en milieu de nuit et que je l’installe au toilette il se réveille à peine.

  5. Bonjour, je te conseil également le stop pipi mon frère avait les mêmes soucis que Lucien quant il avait 8 ans mes parents ont opté pour le stop pipi et en quelques jours plus aucuns pipi au lit.

  6. Bonjour, je te serais pas d’une grande aide pour les pipi au lit mais je peux te rassurer sur les dents de lait. Mon fils, qui va avoir bientôt 15 ans, vient tout juste de se débarrasser de sa dernière dent de lait (arraché par le dentiste pour mettre des bagues). Donc pas d’inquiétude pour ton Lucien, elles finiront par tomber un jour :)

  7. Il ne faut déjà pas confondre continence tardive et énurésie.
    On parle d’énurésie quand un enfant a été continent pendant un temps et a recommencé à faire pipi au lit.
    C’est très différent de la continence tardive: un enfant qui n’a jamais été continent de nuit. Ça a été le cas de ma fille, elle a porté des couches la nuit jusqu’à ses 6 ans passés et en quelques jours, n’en a plus eu besoin. Elle avait aussi un sommeil très lourd qui l’empêchait de ressentir l’envie d’uriner.
    Ma pédiatre a été très rassurante, c’est simplement une question de maturité, je schématise à l’extrême, quand on dort, à partir d’un certain âge (qui est donc très variable d’un individu à l’autre), notre cerveau envoie le message aux reins de moins travailler pendant le sommeil, la vessie se remplit donc moins vite la nuit et on peut supporter de dormir des heures sans avoir besoin de se lever uriner. Tant que ce « signal’ n’est pas en place, l’enfant ne sera pas capable de faire une nuit complète sans miction nocturne.
    Donc il faut juste être patient, inutile de réveiller l’enfant par exemple vers minuit pour l’emmener au radar aux toilettes, on va juste flinguer ses (précieux!!) rythmes de sommeil ^^.
    Ça viendra quand ça viendra… rassurez votre fils, il y a des enfants chez qui ça dure jusqu’à l’adolescence… et plus on met la pression, moins ça fonctionnera.

  8. bonjour,
    Maman d’un grand garçon de 24 ans bientôt je peux vous raconter les essais que nous avons fait pour lui.
    Il y a eu les réveils à 23 h quand je me couchais et ensuite celui de 3h quand son papa partait travailler, mais souvent encore mouillé le matin.
    Nous avons testé le pipi stop qui réveillait tout la maisonnée sauf le principal concerné
    puis le médecin à fait faire une densiométrie des urines et là : découverte que notre fiston ne produisait pas la fameuse hormone qui vient du cerveau pour dire aux reins de moins fonctionner. Quand une minuscule hormone a pointé le bout de son nez nous avons pu donner à notre fils un médicament (le minirin) qui a été un miracle. il en a pris jusqu’à ses 12 ans seulement les soirs de soirée pyjama ou club de hockey.
    Aujourd’hui il n’y parait plus.
    courage.

Un commentaire sur ce voyage?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.