Au secours, je veux accoucher! Par Laetitia…

Voilà 8 mois ½ que bébé se prépare et il commence sérieusement à se faire attendre ! Mais pourquoi la grossesse dure-t-elle 9 mois ? Que se passe-t-il ce dernier mois qui est si long et si pénible pour certaines (pour moi…) ?

Ma grossesse n’est absolument pas une fin en soi. Je désire ce petit bout’ depuis tellement longtemps que l’attente de son arrivée devient un supplice. Je veux qu’il soit là, je veux pouvoir le contempler, le tenir dans mes bras et le couvrir de bisous. Je souhaite aussi poser ce ventre qui me pèse, dans tous les sens du terme… Depuis quelques semaines (voire des mois !) je souffre et je veux que ça cesse.

Alors dans cette attente insoutenable, j’ai recherché les méthodes, les techniques, les remèdes, les potions médicales mais aussi magiques pour…. qu’il arrive !

Alors on peut déjà parler de ce que propose ma maternité, l’acuponcture et l’ostéopathie en font partie.  Ça peut permettre de préparer, de maturer le col. Il faut compter une séance par semaine d’acupuncture au cours du dernier mois. L’ostéopathe lui, travaille le bassin, le bébé peut s’y glisser plus facilement.
Il peut même donner des exercices à faire à la maison.

Consulter un bon homéopathe est également recommandé. Alors là il y a plusieurs choses: les petites granules à prendre pour préparer le travail et le col, celles au début du travail et celles pendant le travail. Ne parlons que des premières.
– Caulophyllum
– Actea racemosa
– Ruta graveolens
– Gelsemium
En ce qui concerne les doses, cela dépend des médecins. Ça varie beaucoup : matin, soir ou les deux, 3 granules, 5 granules, dosettes… Donc je vous invite à prendre rendez-vous !

Ensuite les huiles essentielles peuvent être préconisées en fin de grossesse, quelques semaines ou jours avant le terme :

– Palmarosa (cymbopogon martinii)

– Giroflier ou clou de girofle

– et une base d’huile de noisette ou d’amande douce par exemple.  Cela s’applique par massage en bas du dos.

Cependant les huiles essentielles peuvent être néfastes, il est donc fortement recommandé de consulter un naturopathe. Les quantités doivent être scrupuleusement respectées.

On m’a également conseillé les tisanes: framboisier, sauge et cannelle.

Le framboisier pour le col,

La sauge pour déclencher le travail

La cannelle semble être un remède plus « général »….

On vous invite aussi à ne pas cesser vos activités et oui, la marche doit être quotidienne, l’utilisation des escaliers peut aussi être un élément déclencheur. Faire les carreaux et le ménage, classique !….

La nourriture épicée serait un autre facteur, manger indien par exemple.

Et enfin le plus agréable (quoique, en cette période….): la méthode italienne.  A priori il faudrait avoir des relations +++ !

J’ai essayé la plupart de ces méthodes pendant plus de 15 jours et RAS ! Acuponcture depuis plusieurs mois au départ tous les 15 jours puis toutes les semaines le dernier mois. Homéopathie depuis le début du 9ème mois, ostéopathe régulièrement, l’application d’huile est pour moi quotidienne, de même que l’absorption de ce breuvage tisane de sauge + framboisier (1 théière par jours…..), des kilomètres parcourus, les carreaux et le ménage sont fait, je n’ai plus rien à faire….

J’ai fini par manger indien et RAS !

La méthode italienne a été testé (pas dans le but que bébé arrive mais tout de même !)

Est-ce que le mieux serait de ne pas y penser tout simplement ? De lâcher prise ? Bébé aurait-il le dernier mot?

Oui, à mon avis, bébé arrive quand il en a décidé.

Dorénavant en ce qui me concerne c’est repos et plaisir ! de manière à garder le moral et à être au top pour son arrivée ! Maintenant je me prépare à être maman !

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 réflexions au sujet de « Au secours, je veux accoucher! Par Laetitia… »

  1. et oui, c’est bébé qui décide !
    le Jour J pour mon grand RAS, après un RDV à la maternité ou « tout va bien », j’étais un peu abattue … donc je prenais déjà tisane de sauge et framboisier depuis qq jours, une ballade ne vélo n’y a aps suffit non plus ! il a fallu attendre 2 jours pour qu’il décide de nous voir en vrai ! Bon courage pour la fin !

  2. Dur dur les derniers moments, pour ma part je suis assez impatiente, et j’avoue que 9 mois ça fait quand même long, surtout les 2 derniers mois où on peut plus trop bouger et se mettre comme on veut. Seul remède, penser au bonheur qui va arriver dans 1 mois ! 😉

  3. bonjour,
    En te lisant je me retrouve un peu… mais à l’inverse!!
    Après un bébé arrivé trop tôt, j’ai fait tout pour que mon 2° reste le plus possible, je ne savais que trop l’importance de ce dernier mois.. Alors ce ventre immense, ces douleurs, ces souffrances (pas toujours facile de concilier fatigue de la grossesse, fatigue de la journée, et le 1° qui a besoin de vous.. même si le papa a toujours été très très présent! On est beaucoup dans ce cas, heureusement papa est là!!)… j’en ai pris mon partie, et chaque jour, chaque semaine gagnée, je me disais.. aujourd’hui c’est l’ouïe qui se forme, aujourd’hui la vue, aujourd’hui c’est ta future marche, ton qi…
    bref, bébé se forme tout au long de la grossesse (et je ne vous apprend rien!) mais les 2 derniers mois, c’est l’essentiel: motricité, vue, ouïe, connection dans le cerveau, tous ça se peaufine voir se forme totalement…
    Alors oui, c’est difficile et je ne te jette absolument pas la pierre, je comprends très bien ce que tu ressents!! Mais si bébé a décidé de rester encore un peu, c’est que ce n’est pas encore le moment pour lui, il a encore besoin de ce cocoon fabuleux que tu lui proposes dans ton ventre..
    La nature est bien faite, crois moi ces derniers jours sont essentiels pour lui et aussi pour toi… repose toi, accepte qu’il veuille venir quand LUI le voudra, profite de cette symbiose rien qu’à vous 2 et que personne ne pourra vous prendre…
    Si tu peux il y a une chose magique à faire (je sais certains toubib sont contre si près du terme donc consulter avant..). Prend un bain, pas très longtemps mais allonge toi, pour te détendre dans l’eau, comprendre ce que lui ressent, parle lui (de tout de rien, de tes attentes, comment tu l’imagines, les câlins, les bras qui l’attendent, son papa..) et donne lui le temps…
    Ces moments sont magiques, ne les vit pas comme une contrainte, comme une attende, mais comme un temps pour peaufiner son cocoon, son lit (son nid) et partager avec son papa ces derniers moments à 2…
    Allez, il sera bientôt là! repose toi bien et félicitations pour ce petit bout qui viendra bien vite ensoleiller ta maison…
    bonne journée

  4. oui le mieux c de laisser faire
    c ce qui c passé pour mon loulou: tout fait pour qu’il sorte (demenage des meubles,…) il a decide de sortir le week end ou j’ai ete le plus reposée et sans sa grande soeur 😉

  5. haha ^^
    La même pour mon premier j’en pouvais plus. Mais j’avais énormément de mal à bouger, mon dos était bien trop cambrée il m’a fallu des mois pour m’en remettre.
    Faire le ménage, monter les escaliers, marcher… rien n’a fonctionné. Même les calins rien !
    Finalement, j’ai perdu les eaux… en m’asseyant sur le bord du lit T_T !!

    Bref, bébé arrive quand il est prêt ! et qu’il l’a décidé ! ^^

  6. Hiiii je me suis reconnue dans cet article !!! Par contre, moi cela a fonctionné pour mon 2ème, mais grossesse un peu difficile donc . . . j’ai mangé épicé et le lendemain, en 4h, mon ptit bout était là !!!!

  7. comme je connais cette sensation, mais bon ce n’est pas nous qui décidons mais dame nature, donc faut savoir prendre son mal en patience, même si patience n’est pas notre 2ème prénom ^^

  8. Bonsoir, moi j’ai tout essayé la marche le grand ménage tisand de cannelle méthode italienne la stimulation des mamelons mais rien à part des faut contraction 1 col a 1 doigt depuis 2mois. Aidez moi svp je n en peut plus j’ai mal de partout

Un commentaire?