Snifer du bébé et ne pas pleurer

En général, je m’épargne la vue des bébés sur les réseaux sociaux. Je suis toujours contente quand une copine est enceinte, mais j’essaye de ne pas trop m’attarder sur les photos des ventres arrondis, ou celles des jolis bébés tout neufs. Je ne guérirais jamais de cette envie incommensurable d’un deuxième enfant, même si j’ai dû faire une croix sur la PMA bien malgré moi. Mais samedi, j’ai à nouveau snifé du bébé.

J’ai snifé du bébé et croyez moi, ça m’a fait un bien fou! Je ne me suis pas sentie trop vieille pour affronter l’intense épreuve des premiers mois, j’ai retrouvé les sensations de la toute jeune mère (seins qui tirent et périnée explosé en moins), et j’ai eu l’impression d’être plus sereine, de ne pas avoir envie de pleurer sur mon infortune et mon infertilité.

Ce bébé là, cette toute petite princesse ultra légère et à la demande d’amour immense, je l’ai aimée dans l’instant. La beaucoup trop mignonne deuxième fille d’ Amélie Épicétout,  je l’ai respirée, câlinée, quelques minutes, puis rendue à sa maman, pas parce qu’elle s’est mise à pleurer, mais car sinon je n’allais plus pouvoir la quitter!

Alors voilà, ça faisait longtemps que je n’avais pas snifé de bébé, je n’ai pas fait d’allergie en sa présence, je n’ai pas pleuré, pas ressenti de tristesse, ni eu envie de détourner le regard, mais seulement une joie viscérale, presque utérine. Elle, du haut de ses 4 kg et quelques, m’a communiqué des tonnes de courage pour attendre à nouveau mon miracle. Et s’il ne vient pas, je veux dire jamais, j’irai à nouveau snifer les bébés de mes amies, parce que c’est merveilleux…

Ça y est je pleure…

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 réflexions au sujet de « Snifer du bébé et ne pas pleurer »

  1. Comme je te comprends c’est la même chose ici… par contre je pleure à chaque bébé que je vois à la télé et j’essaie toujours de me réjouir pour les autres meme si j’en crève à l’intérieur 🙁 mille bisous quelle jolie puce

  2. Dur….. Je comprends ce sentiment… Pour le vivre actuellement aussi… Alors on croit au miracle, pas tous les jours, mais on y croit quand même…

  3. 1 PMA pour ma 1ere, 2 ans à l’attendre et elle a finit par arriver. 3 ans d’attente pour la 2e avec une fausse couche entre tout ça… la PMA devait nous aider mais elle est venue toute seule sans aide! Alors il faut y croire!
    Et pourquoi la PMA ne peut pas t’aider une seconde fois? Pour quelles raisons?

  4. Je te souhaite tellement de snifage et de surprises !! Je n ai pas du vivre ce parcours,mais 3fc m ont laissé un goût amer….. keursurtoi comme dirait Amélie !

Un commentaire sur ce voyage?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.