Nouveaux rythmes scolaires en petite section

Mon bilan, un mois après la rentrée des classes, la toute première de mon fils… Au bout d’un mois donc, d’expérimentation de l’Ecole et de ses nouveaux rythmes, lorsque je lui demande comment s’appelle sa maîtresse, il hésite longuement, essaye de détourner mon attention, puis voyant que je ne lâche pas le morceau, me répond Liliane, soit le prénom de l’ASEM…

Il a deux maîtresse aussi, il faut le préciser. La titulaire étant en temps alterné parental, le jeudi, elle a une remplaçante. Du coup le jeudi, c’est encore plus difficile que les autres jours de le décrocher de mes bras, vu qu’il ne connait pas du tout la remplaçante, ou si peu. Elle a pourtant l’air très gentille, mais les tout petits ont encore plus besoin que les autres de repères, et là, il est perturbé, je le sens…

Le mardi après-midi et le vendredi après-midi, ce sont des asem qui prennent le relais pour les « activités » qui sont la grande nouveauté de cette année. Avec des animateurs, elles vont mettre en place des activités comme la musique, le chant, la pâte à modeler, et bien d’autres… Pour le moment, en petite section, c’est jeu libre, la sieste à rallonge et les réveils échelonnés empêchent la mise en place de toute activité cadrée…

Le mercredi, c’est école le matin, et centre de loisir l’après-midi. Nous avons la chance que le centre de loisirs soit situé au coeur de l’école, car pour nous c’est transparent, nous le récupérons à la même heure le soir, il va à la cantine et au goûter comme les autres jours.

Cela fait donc, si je compte bien, pas moins de 7 intervenants réguliers pour cette petite section de maternelle! Et encore je ne compte pas les remplaçants en cas de maladie. Ce matin par exemple, Liliane n’était pas là, elle était sans doute malade et avait été remplacée… Tout est flou, les activités, mais aussi les intervenants. Les enfants sont complètement perdus, surtout les plus petits, dont mon fils fait partie…

Je vous laisse imaginer le stress que l’Ecole procure à mon fils, à ses copains. La fatigue est énorme, je vois une nette différence avec la crèche, même si en effet l’école est différente intrinsèquement, mon fils est épuisé le soir, il ne tombe pas de sommeil, mais est plutôt surexcité et impossible à calmer. Il hurle tous les matins au moment ou je le laisse à l’école (il fait la même chose avec son papa, donc rien à voir avec mon métier je pense). Il ouvre difficilement les yeux le matin et ses premiers mots sont « pas l’école, veux pas l’école »…

Je ne vous parle même pas de la vie de famille qui est inexistante en semaine, nous ne dînons pas ensemble, impossible si mon fils doit être au lit à 20H maximum… Le vendredi est la pire journée, nous l’emmenons encore à moitié endormi à l’école, et le week-end si nous faisons quelque chose (même juste en journée), le lundi s’en ressent également… Bref, vivement les vacances, notre tout-petit n’en peut plus…

L’hallucinant témoignage d’une enseignante

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 réflexions au sujet de « Nouveaux rythmes scolaires en petite section »

  1. CHez nous il n’y a pas encore les nouveaux rythmes (2014) mais les parents, enseignants et le personnel municipal se réunissent régulièrement depuis un an pour en discuter et voir comment le mettre en place au mieux.
    J’ai une amie qui est dans le même cas que toi avec trop d’intervenants, son fils est paumé aussi :(
    Courage !!

  2. 1ere année de maternelle pour ma fille , il y ‘a une atsem et sa maîtresse donc ça va . Les horaires par contre c’est une horreur, école le mercredi matin horrible, ma fille est fatiguée , elle s’endors vers les 19h30 – 20h sur le canapé .. Quelle reforme stupide !!

  3. Ici pas encore les nouveaux rythmes mais un épuisement pareil. Les soirées difficiles souvent. Et les mêmes cris le matin pendant 3 semaines et ça a fini par se calmer. Bon courage pour babypunk et pour vous!

  4. Ici on est aux nouveaux rythmes… ça se passe plutôt bien! A part le mercredi matin en plus qui me fatigue la Pipelette ++++++

    La mairie a fait au mieux pour que tout ce passe bien avec les enfants et ça marche plutôt bien!

  5. ben ça me donne pas envie de mettre mon fils de 18M dans le public dans 2 ans… :-$ Bon courage à tous les parents !

    PS : j’ai mis un long message hier sur le blog et sur le billet du 4 oct je crois, mais je ne le vois pas apparaître…

  6. Mais non ma belle!
    Toi super Maman, lui super Papa!!!non non non , ne culpabilises pas.d’ici peu en plus, il se rendra compte de tout le temps que tu peux lui accorder grace à ton métier-que tu aimes-(et ça c’est aussi très important).c’est une période d’adaptation très difficile pour Babypunk et il faut bien qu’il vous l’exprime…à sa façon et dans quelques semaines vous aurez retrouvé votre équilibre!

  7. je compatis vraiment Isabelle,car nous aussi la réforme est passé par la et fait des dégâts sur les enfants(fatigue,énervement…)
    rien n’a était pensé pour les enfants c’est la tout le problème.

  8. C’est bien pour ça que l’école n’étant pas obligatoire (et l’éducation ne l’ait qu’à partir de 6 ans), nous envisageons sérieusement de ne pas l’envoyer à la maternelle. Cela détruit complètement les rythmes des enfants.
    Quand j’étais moi-même en maternelle, je n’y allait pas le lundi pour profiter du jour de repos de mon père. L’une des décisions les plus sensés de mes parents.

  9. Bon courage à toutes et surtout à vos petits bouts. Ça fait plusieurs fois que je lis des témoignages comme ça, ça a l’air compliqué. En Angleterre c’est 9 heure 15 heures de lundi au vendredi, mais il n’y a pas de maternelle. Ils commencent si ils ont eu 4 ans avant le 31 août avant la rentrée.

  10. Merci pour ton témoignage. Ca ne me rassure pas du tout tout cela car ça fait parti de mes craintes pour l’an prochain. ici rien en place, mais ca sera pareil que chez toi l’année prochaine … Comem tu dis les petits ont énormément besoin de reperes, et c’est bien normal … et là, ils sont totalement paumé avec ce rythme … C’est pas adapté a eux je trouve, vraiment pas !

  11. Ping : Le tag des rythmes scolaires! | Flying-Mama

  12. Le changement des rythmes scolaires a été mis en place deux ans avant la réforme dans l’école de mes enfants (décision de la directrice). Cela avait déclenché à l’époque une réaction virulente des parents et de vives mécontentements de tous (parents et enseignants). Deux ans après, les instits reconnaissent que ce rythme convient mieux aux enfants, les parents se sont organisés et sont satisfaits de ce changement. Quelle est donc la bonne solution ?

    • Plus de moyens humains, et une organisation irréprochables. Pour l’instant dans l’établissement où est mon fils, ça n’est pas le cas. Je regrette aussi qu’en maternelle, en PS, on fasse des tests…

  13. je pense pour ma part qu’il faut laisser le temps à cette réforme de s’installer on ne peut raisonnablement pas tirer des bilans définitifs au bout d’un mois !!! alors oui ds certains coins de france ça se passe mal mais il y a aussi des endroits où ça se passe très bien !!! on peut pas généraliser d’un coté ou de l’autre…

    il faudra en rediscuter à la fin de l’année …

  14. Han quand je lis ça je flippe. Nous aussi il est en petite section dans une petite ecole de petit village avec un regroupement de 3 communes, Donc autant dire que financièrement je ne sais pas comment ils vont faire pour qu’il y ait des intervenants supplémentaires…. quand au mercredi… Comment vont ils s’organiser sachant que nos petits loulous prennent le bus pour aller à l’école. Départ 8h45, Retour 17h40!!! C’est déjà de grosses journées et il est déjà fatigué, surexcité!!! Alors avec un jour en plus et un mercredi après midi ou ils commenceront surement leur sieste dans le bus car pour couronner le tout le centre de loisirs et sur une quatrième commune…. A suivre donc…..
    Bon courage..

  15. Ping : La deuxième rentrée des classes de LulubiscottosFlying-Mama

Un commentaire?