Le musée de la Téquila et du Mezcal

musee-de-la-tequila 3493

Encore une petite escale sympathique à Mexico! A deux doigts de finir congelée dans ma chambre sans chauffage (oui, à Mexico l’hiver il peut faire assez froid!), sur les conseils de Mère Cane qui me suggérait de boire un verre pour me réchauffer, je me décide à mettre le nez dehors, seule, pour aller visiter le musée de la Téquila et du Mezcal.

Je m’habille chaudement, pull et veste, et descend à la réception demander mon chemin. Parlant espagnol comme une heuuuu, vache chinoise? j’interroge donc le concierge en anglais, et lui, péniblement, m’indique l’endroit. Je lui demande à tout hasard si l’itinéraire est sûr pour une femme seule, il me dit que non, c’est assez dangereux… Je lui demande alors s’il a d’autres idées de visites pour m’occuper, et là, il me répond qu’en fait, il n’y a pas de soucis, il y a un poste de police sur la place près du musée, et que si je ne parle pas aux hommes complètement bourrés que je risque fort de croiser, je ne craint presque rien… Presque, enfin lui avait presque la flemme de m’expliquer quoi faire d’autre en anglais!!!

musee-de-la-tequila 3513Me voilà donc partie en ce dimanche après midi, partie dans les rues de Mexico, direction la place Garibaldi, réputée pour ses mariachis, groupes traditionnels de musique locale (émêchés passé une certaine heure si j’ai bien compris ce que m’a dit le concierge!). En effet, je me sens observée… Du haut de mes 1m68, je ne parviens pas à passer inaperçue dans la foule, je dépasse quasiment tout le monde d’une bonne tête!

Je traverse la place Garibaldi en regardant droit devant moi, pas très rassurée au milieu des ces hommes en costumes… Le chemin jusque là était un festival d’odeurs immondes, que je ne vous décrirait pas ici car je ne sais pas dans quel contexte vous me lisez, je ne voudrai pas être à l’origine de vomis en série! Un camion poubelle laissé 3 semaines en plein soleil, ça vous parle? 

Tellement concentrée sur le fait de ne pas me faire remarquer, je n’ose pas sortir mon plan, et cherche dans mes souvenirs où se trouve le fameux musée sur cette place immense… Evidemment je pars du mauvais côté, mais avant de m’enfoncer trop profondément dans un quartier vraiment pas réputé du tout, je décide de faire demi-tour. J’ai bien fait, le musée était dans mon dos, juste à l’entrée de la place…

Je paye mon entrée, 50 Pesos, trois fois rien en quelques sorte! On me dit de monter les escaliers, le musée est à l’étage. Il est en fait constitué de deux pièces. La première, retrace toutes les étapes de la transformation de l’agave jusqu’à la mise en bouteille de la téquila. Les machines agricoles rustiques et traditionnelles nous sont présentées, avec quelques textes explicatifs, ainsi que des écrans plats diffusant de très jolis photoramas!

musee-de-la-tequila 3499
musee-de-la-tequila 3495

 

musee-de-la-tequila 3497

musee-de-la-tequila 3501

 

musee-de-la-tequila 3502
Le long du mur, une collection hallucinante de toutes sortes de bouteilles de téquila, certaines sublimes, d’autres très humoristiques, ou rares, ou très anciennes…

musee-de-la-tequila 3503

musee de la tequila1

 musee de la tequilaMais le clou de la visite, c’est la dégustation, au bar du restaurant en terrasse. Deux shots, un de téquila, un de mezcal. Un petit pot de sel, quelques tranches de citrons verts et voilà, réchauffe-toi! Heureusement une cliente m’a expliqué comment procéder, parce que j’étais restée sur mes (vieux) souvenirs d’adolescente et de soirées téquila paf! En fait, il faut mettre une pincée de sel, puis le jus d’une ou deux tranches de citron dans le petit gobelet, touiller, et boire!

musee-de-la-tequila 3518 musee-de-la-tequila 3516

J’ai trinqué, bu, et senti une chaleur bienfaisante m’envahir! La téquila, forte mais délicieuse. Le mezcal, juste hyper fort… Puis rien que de penser au vers dans la bouteille, comment dire…. Ca ne passait pas bien!

musee-de-la-tequila 3500Merci à Mère Cane de m’avoir poussée à sortir, j’ai eu chaud des heures durant après ça, et j’ai dormi 10 heures de suite sans aucun réveil!!! Bien sûr c’était pour le fun hein, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé! Et comme dit la femme avec laquelle j’ai trinqué, pas plus de deux verres, après on perd la tête!

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réflexions au sujet de « Le musée de la Téquila et du Mezcal »

Un commentaire?