Le Marathon de Paris

 

Aujourd’hui je me suis levée à l’aube pour accompagner mon homme au départ du marathon de Paris! Il s’est entraîné depuis plusieurs mois, 3 ou 4 sorties par semaine, et sur la fin, un semi-marathon voire plus par semaine! On ne fait pas un marathon sans entraînement, ou on s’expose à l’abandon, aux crampes, et à la marche sur un long moment du parcours!

Son objectif, faire moins de 4 heures, ce qui est très honorable pour une première participation! Sachant qu’il s’est mis à la course à pieds il y a 3 ans environ, il n’a donc pas une grande expérience dans ce domaine! Il s’est acheté son « pack marathon », composé de boissons, pâte à gâteau, gels nutritifs, etc… Un marathon se prépare aussi dans l’assiette! Ajoutons à cela beaucoup de sommeil, et l’entraînement est presque parfait! Presque, car avec un Babypunk de 17 mois à la maison, la composante « sommeil » a souvent été oubliée malheureusement…

Ce qui l’a beaucoup aidé, c’est de ne pas faire la course seul. Il a rejoint deux de ses collègues, avec lesquels il s’est entraîné, le tout dans une bonne ambiance, et avec l’émulation nécessaire au dépassement de soi. Pendant la course, quelques supporters s’étaient placés le long du parcours, sa soeur, au 5ème kilomètre, son meilleur ami et sa femme, au 21ème kilomètre et moi-même au 31 ème kilomètre… Trouver dans la foule un support affectif est vraiment essentiel me dira-t-il après la course. Il permet d’aider à puiser au plus profond de soi des ressources insoupçonnées!

Juste avant la ligne d’arrivée, j’ai pu voir mon bel athlète sprinter et dépasser encore plusieurs coureurs… Il me dira par la suite que passé la ligne d’arrivée, ses jambes se sont arrêtées de fonctionner, comme s’il les avait programmées pour finir la course, mais pas pour le soutenir d’avantage!

Il y avait des gens qui pleuraient, lui-même et ses amis ont laissé libre cours à leur émotion… Certains ont vomi d’épuisement… Il s’est laissé passer la médaille autour du cou, et c’est avec une joie énorme qu’il a lu son chronomètre: 3H54!!! Et ce, malgré des conditions météorologiques redoutables!

Bravo mon Papapunk, ton fils et moi-même sommes fiers de ce que tu as accompli… Bravo aussi à Greg et à Stéphane, sans qui rien n’aurait été possible! Vous m’avez bluffée!

Marathon-0933-copie-1.JPG

Marathon-0292-copie-1.JPG

Marathon-0294-copie-1.JPGMarathon 0939

Marathon 0955

Marathon-0961.JPG Marathon 0947

Marathon 0958

Marathon 0957

Marathon 0967

Marathon 0995

Marathon 0977

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 réflexions au sujet de « Le Marathon de Paris »

  1. Mon homme l’a fait 15 fois. il a regarder le finish avec beaucoup de nostalgie ce matin. La course à pied est sa drogue et ses problèmes d’arthroses font qu’il ne peut plus courir. J’ai compris ce qu’il pouvait ressentir en faisant parti de la foule comme toi tout au long du parcourt pour le soutenir. C’est un très beau temps pour une première fois. le marathon de Paris n’étant pas facile.

  2. Philippe a fait 36 marathons en tout, fait attention, une fois que le virus est là c’est foutu !! lol évite de lui offrir le bipède pour noël!!

  3. c’est un livre un peu plus grand qu’un livre de poche, avec pas mal de pages dans lequel tu trouves toutes les courses à pied qui existent en France et les plus grandes courses à l’étranger. A chaque fois qu’on allait quelque part, il regardait s’il pouvait faire une course. La dernière c’était la Corse le jour de notre arrivée. Imagine, après une journée de route et une nuit de bateau, arrivée 7H00 du mat, course à pied à 17H00. Mais il n’allait pas louper l’occasion de courir en Corse. C’est ça le virus de la course à pied…

  4. bravo papapunk !!!
    maintenant je peux dire que babypunk resemble vraiment bq bq a son papa :))

    jespere que mamanpunk va fair un gros massage se soir a papapunk :) bisous

  5. C’est exactement ce que je me suis dit : c’est un peu des photocopie, j’ai pas eu de mal à identifier PapaPunk ! (bah ui, avec la photo du tirage de langue, je voyais pas grand chose !)

  6. Ouah…Je n’ai qu’un mot a dire c’est bravo!!! Bravo papapunk en plus en moins de 4h. Bon et bravo a toi aussi d’avoir patiemment attendu tout ce temps!!!

  7. moins de 4h ? ouah bravo papapunk, c’est super !!!! moi en 4h, je fais à peine 10% et encore, c’est en vélo…
    bravooooo !!!

  8. Bravo à ton homme !!! Il devait être fière de lui :)
    Moi qui ne sais pas faire 100m sans mourir (je ne sais pas respirer en courant … on ne rigole pas >_< ) ^^
    Babypunk a pu le voir courir ? Cela a du lui faire quelque chose à lui aussi de voir son père parmi cette foule

  9. Ping : Mes meilleurs articles de 2012 | Flying-Mama

  10. Ping : Le « j’aime/je n’aime pas » de Flying-mama: Tots Bots | Flying-Mama

Un commentaire?