Kidnappée en Corée

kidnappée en corée

En escale parfois, il est plutôt difficile de trouver des compagnons pour l’activité que l’on avait envie de faire. Si on ne commence pas dès le vol aller à essayer de convaincre nos collègues de nous suivre, il y a de fortes chances que l’on passe une partie de l’escale seule… C’est ce qui est arrivé à Marie, jusqu’à ce qu’elle fasse une bien étrange rencontre…

Elle est en Corée, en plein décalage horaire. C’est une escale où il est toujours très difficile de trouver le sommeil, et en général nous restons dans un brouillard cotonneux jusqu’à la fin de la rotation… Mais cette fois-ci, Marie est motivée, elle veut aller au marché aux fleurs, pour ramener quelques orchidées. Elle a bien essayé de convaincre les stewards de son équipage de la suivre, mais son activité ne les a pas séduits. Elle part seule…

Elle décide de prendre un taxi, par peur de s’aventurer dans un mode de transport qu’elle en connait pas et dont les panneaux et plans sont tous écrits en vermicelles… Le taxi la dépose tout près du marché qu’elle recherche, et l’homme lui explique qu’il faudra qu’elle reprenne un taxi pour le retour exactement au même endroit. Elle note mentalement l’arrêt et s’engouffre dans le paradis des fleurs qui s’offre à elle.

Rangée après rangée, elle est émerveillée par le spectacle de toutes ces fleurs sublimes, en pot, suspendues, racines à l’air, les couleurs lui ravissent les pupilles, elle trouve vite ce qu’elle cherche. Elle hésite, revient sur ses pas, puis se décide enfin! C’est le sourire aux lèvres qu’elle prend le chemin du retour, satisfaite.

Sans soucis, elle retrouve l’endroit indiqué par son précédent chauffeur de taxi, et une grosse berline noire s’arrête devant elle, lui faisant signe de monter au travers de sa fenêtre baissée. Apercevant un énorme GPS, elle ne se méfie pas, elle s’installe. Afin d’être sure de se faire comprendre, elle lui tend la carte de l’hôtel. L’homme éprouve quelques difficultés à rentrer les coordonnées dans le GPS, plus tard elle se dira qu’elle aurait dû se méfier de ça aussi… Mais toute à son bonheur floral elle laisse passer…

Il fini par parvenir à trouver l’adresse, et commence à rouler. Il entreprend alors de lui faire la conversation. Il parle très mal anglais, et bien entendu Marie ne connait pas un mot de Coréen! La conversation s’essouffle très vite… Plongée dans une douce  torpeur, la jeune hôtesse laisse vagabonder son regard dans l’habitacle de la grosse voiture.

Tout à coup, son coeur manque un battement. Elle vient d’apercevoir juste derrière elle une grande pelle, des sacs poubelle, de la corde… Elle est dans un film, son imagination se tape un relais 4X400m nage libre… Les battements de son coeur s’accélèrent, elle tremble, elle est soudain glacée… Elle s’imagine déjà faire la une des journaux: « Une française enlevée et retrouvée enterrée en Corée »…

Maintenant elle s’en rend compte, c’est évident, ce n’est pas un taxi! Mais pourquoi s’est-il arrêté devant elle? Pourquoi est-elle monté dans ce véhicule? Elle commence à paniquer et essaye de cacher son stress, mais l’homme le remarque vite. Il ferme la voiture à clé. Au son du verrou qui s’enclenche, scellant son destin, Marie à envie de pleurer, de le supplier de lui laisser la vie. Elle n’a pas beaucoup d’argent, cela ne le fera pas changer d’avis…

Il a sans doute pensé qu’elle allait s’échapper, elle n’y avait pas pensé mais maintenant elle se sent prise au piège! Pour donner le change elle s’invente une vie d’étudiante fauchée, tout juste arrivée dans le pays. Elle donne un autre nom, sans savoir pourquoi. Parler pour ne pas céder à la panique… Puis contre toute attente il la dépose devant l’hôtel. Elle est sous le choc, n’y croyait plus et avait presque dit adieu à la vie. Balbutiant quelques remerciements confus, elle lui propose de l’argent en dédommagement. L’homme s’énerve et part furieux…

Marie apprendra plus tard que les Coréens aiment énormément rendre service, et peuvent se vexer profondément, se sentir insultés si on leur offre de l’argent en échange… Sa frayeur passée, elle se promet de ne plus jamais remonter seule dans un taxi, ni en France ni ailleurs…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 réflexions au sujet de « Kidnappée en Corée »

Un commentaire?