21/12/12 la fin du monde, Brrr…

fin-du-monde3.jpg

Moins d’un mois avant la fin du monde, il va falloir que je m’organise… Parce que je ne veux pas faire ça n’importe comment, il n’y aura pas de deuxième chance, alors autant mettre toutes les chances de notre côté pour que la première soit réussie.

Comment pensez-vous que cela va se passer ?

D’après ces étranges prévisions, une météorite géante doit s’abattre sur notre planète le 21 décembre prochain. Je pense donc que le sol va trembler au point redessiner complètement la géographie des continents, enfin si la terre résiste au choc. Des raz-de-marée vont suivre d’innombrables tremblements de terre, des gouffres sans fond vont s’ouvrir sous nos pieds, tout ce qui est organique va s’embraser… Rien n’y résistera, en un clignement d’oeil, tout sera fini… Seuls les avions déjà en altitude et leurs passagers pourront se rendre compte du drame, avant de n’avoir plus de carburant, et de se désintégrer dans un crash inéluctable, faute d’endroit où atterrir!

Dans quel endroit sur terre souhaitez-vous être à ce momen
t là ?

Normalement, je ne serai pas sur terre, mais de retour de Mexico dans un avion… Je serai donc une des dernières survivantes de notre race juste avant qu’elle ne s’éteigne complètement! Mais à choisir, je préférerai être sur une jolie colline entourée de champs de blé (en décembre, pas facile), afin de profiter de mes derniers instants au soleil, les pieds nus dans l’herbe, bercée par une douce quiétude…

Avec qui avez-vous envie de passer cette dernière journée ?

Cette question n’est pas simple. J’aurai volontiers répondu: avec mon fils et mon homme… Mais quid de mes parents, de mes soeurs, de mes nièce et neveux? Je ne peux pas envisager vivre mes derniers instants, mes ultimes moments sur terre, les leurs, sans TOUS ceux que j’aime… Je voudrai ma meilleure amie auprès de moi aussi… Seulement voilà, mes soeurs voudront aussi être avec leurs hommes, qui n’envisageront pas plus que moi de se passer de la compagnie de leurs parents, de leurs frères et soeurs… Nous serions vite trop nombreux sur ma colline si tranquille!

Avez-vous peur ?

Peur, non… Je sais que si tout cela se produit, je n’aurai pas le temps de souffrir, ni mon fils, ni tous ceux qui comptent pour moi… je n’aurai pas peur, mais je ressentirai une tristesse incroyable de ne pouvoir donner à mon fils la possibilité de grandir, de vivre, avec ou sans moi… C’est un peu comme si j’avais échoué en tant que maman en fait…

Un dernier mot (à votre patron) ?

Tout ça pour… ça?!!!


Une personne à pardonner, un aveu à faire avant l’heure H ?

A mon cher et tendre Papapunk, que j’aime chaque jour d’avantage, il m’est arrivé, au début de notre relation, de douter, d’avoir peur… Plus maintenant, car je sais, je suis rassurée. Nous avons traversé tellement d’épreuves, la maladie, celle qui nous fait remettre toute notre vie en question, la PMA, à cause de qui nombre de couples se séparent, puis enfin l’immense bonheur d’être parents, de voir dans ce petit visage le mélange de nos traits, de découvrir son caractère, son tempérament, ses qualités… De l’épuisement des premiers mois sans sommeil au stress d’un enfant qui ne mange pas, tu es là, toujours, que je sois présente ou pas, je peux compter sur toi mon amour, tu es mon rocher où je peux me reposer lorsque la tempête fait rage… Je suis bien avec toi, je ferai tout pour que cela ne change jamais… Je t’aime!

Qu’allez-vous vraiment regretter ?

Lorsque le monde va s’arrêter, je vais surtout regretter de ne pas pouvoir poursuivre le cours de nos vies… Ma grande satisfaction sera d’avoir touché du bout des doigts un bonheur parfait… Mon regret, de n’avoir pas pu avoir de deuxième enfant, de ne pas être allée au bout de mes rêves… Mon homme, mon fils, toute ma famille, voilà ce que je vais le plus regretter….

Sur quel air de musique souhaiteriez-vous que ça se termine?

Sans hésitation, le halleluiah de Jeff Buckley, qui m’émeut au delà des mots, qui représente bien la tristesse que je ressens en évoquant cette fin du monde si proche…

 

J’aurai pu également choisir le « somewhere over the rainbow » d’IZ , plus léger, plus positif,  tout en simplicité…

 

Votre dernier repas ?

Je ne pense pas que j’aurai la force de manger, mais pour mon fils, je cuisinerai des pommes de terre sautées avec des saucisses, ce qui est à peu près la seule chose qu’il aime vraiment manger… Il aura des bretzels en dessert, parce qu’il en est dingue!

Votre tout dernier geste ?

Mon tout dernier geste lorsque le monde s’arrêtera, sera un geste d’amour maternel, mon bras recouvrira les épaules de mon tout petit et ma main cachera ses yeux, il partira en sentant mon amour, apaisé, rassuré… Je veux que Papapunk fasse de même avec moi, je me sens si petite devant tant de danger. Dans un dernier souffle nous joindront nos lèvres, un ultime baiser qui est tout ce que je veux emmener dans l’autre monde…

Le dernier jour vu par d’autres:

 C’est quoi ce bruit

Mamananonyme

Net envies de bébés

7 Peches et capito

Métissage et Papotages

 Papa Blogueur

Cocoon et moi

Maman Nanou

Maman Louzoù

Mary et les mini-nous

Maman est au musée

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 réflexions au sujet de « 21/12/12 la fin du monde, Brrr… »

  1. Je pense que de toute façon, la fin du monde arrivera un jour, et personne ne sait quand. Ca fait des siècles qu’on nous dit, attention fin du monde! … L’important c’est d’être prêt à chaque instant.
    P’têt que ce sera, p’têt pas, et pour moi, ça change rien. Et je compte bien être là le 22. D’ailleurs, le 22, c’est le mariage de mon cousin, même pas peur 😀

    Ceci dit, je suis d’accord que ce soit important pour nos enfants de sentir notre amour. Mais tout le temps, c’est mieux 😉

  2. Le jour je se lèvera pas!! Prédiction de Nostradamus!!

    C est beau ce que tu dis!

    Même pas peur on verra bien ou pas du coup parceque faut pas se leurrer si c est la fin du monde bin y aura plus personne….

    Et dire que je bosse ce jour là alors que j aurais pas due…. Mais je bosse pas le jour d avant hihi!!!

  3. Mon premier comm ne s’étant pas affiché (j’ai du appuyer sur fermer ) , je te disais que tu m’as fait pleurer, et que j’adore ton dernier paragraphe, bisous !

  4. Normal qu’il soit ému papapunk! C’est une belle déclaration, digne d’un roman la fin! Je ne me souviens pas l’avoir déjà lu!
    Moi je n’y croit pas, ce n’est pas la fin du monde mais le début d’une nouvelle ère, les gens ont confondu… Et pis ça m’énerve d’entendre parler que de ça au info et aussi quand ma cousine me dit que son ainé de 9 ans à la frousse car il en a entendu parler à l’école, c’est malin!
    Et pis quand bien c’est vrai, c’est comme le reste on est obligé de subir!
    En tout cas ton texte est très beau!

Un commentaire?