Escale cubaine

la havane

La Havane, ville de tous les métissages, ville en pleine mutation… Mais aussi une escale sans wifi dans la chambre! Ahhhh comment survivre  sans connexion, sans lien vers le cyber espace! Ce qui veut dire sans web cam, sans ce rendez vous tant attendu avec mon fils… Tant pis, la mort dans l’âme me voilà partie à la recherche d’occupation pour ces looooongues 48h! 

 
Et bien ça sera pédicure! 7cuc, ça va, 5 € environ!!!  Mais me voilà aussi plongée dans la misère locale… Une dame avec un bébé épais comme un haricot me suit partout et me demande des sous pour acheter du lait pour son bébé… Je donne… 5 minutes plus tard, une autre dame, un autre bébé maigrelet… Ok, j’ai compris le truc… Un couteau en plein dans mon cœur de maman pour me soutirer des
sous!
 
La piscine, en plein vent! Une eau glaciale, les chaises longues s’envolent!  Ok j’arrête de me plaindre! En plein hiver ça fait quand même du bien! Et puis avec un mojito on a moins froid!!! Je vous ai déjà dit que j’adorais mon métier???
 
Ce soir, c’est langoustes chez l’habitant… Mojito à gogo, ça va être dur d’expliquer en rentrant que je suis fatiguée!!! Et pourtant… En rentrant la sieste sera bonne! Bébé punk sera déjà chez la nounou de toutes façons… Mieux vaut dormir que de tourner en rond rongée par l’impatience de le revoir…  Mais mercredi soir, personne ne pourra m’empêcher d’aller chercher mon fils, de le manger de bisous, de l’étreindre sans fin! 
 

Dernier jour, plus de vent, plus de nuage, et pas de crème solaire! Mais quelle cruche! Cela fait pourtant partie des basiques a laisser en permanence dans la valise d’une hôtesse! Pas grave, en équipage on est solidaires, quelqu’un me prête la sienne… L’info tombe, départ retardé, grrrr moi qui espérait encore rentrer à temps pour embrasser mon fils! Raté! 

 
Bronzer pour oublier ce contre temps! Et s’arracher au transat pour une petite sieste pré vol, afin de tenir jusqu’au lendemain… Le repas du midi? à 20H30… Celui du soir? A 3H00 ! oui oui, ça décale un peu! Et puis la nuit blanche, qu’on ne rattrapera jamais… Enfin, c’est quand même un beau métier! Allez, dans 16H30 j’ai encore une infime chance de voir mon bébé adoré, vite le temps, accélère!!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions au sujet de « Escale cubaine »

  1. en te lisant, je me dis: « c’est génial hôtesse de l’air pour découvrir de nouvelles choses, de nouveaux pays » mais quand on est maman, ça rend la chose triste car on est loin de son bébé.
    pas évident comme métier. faut être forte.

  2. C’est vrai que c’est une chance de pouvoir découvrir le monde (ou une partie) grâce à son métier mais ça ne doit pas être facile de ne pas être à la maison le soir quand on est attendue par un petit bout… Ca ne m’est arrivé qu’une fois (je n’étais pas si loin !) et heureusement que papa et le téléphone étaient là !!
    #FDM

  3. Ping : Pour des pieds de maman en pleine forme! | Flying-MamaFlying-Mama

Un commentaire?