Des enfants privés de rentrée scolaire…

Mon petit garçon a vécu sa toute première rentrée des classes le 3 septembre, comme tous les enfants de son âge! J’ai vu les compte-rendus de leurs mamans sur les différents réseaux sociaux que je fréquente, je me suis réjouie de voir ces enfants si heureux, si beaux pour leur première journée de classe… Et puis j’ai vu un message de la maman de Nolan…

Le petit Nolan a l’âge de mon fils, il est né en 2010 et comme le mien, il s’apprêtait à vivre sa première rentrée scolaire… Tout était près, la maman avait bien rempli son dossier d’inscription, et l’école avait été choisie sur dérogation. Oui, Nolan a besoin d’une dérogation, l’école désignée pour lui était en haut d’une côte trop importante pour ce petit garçon qui a bien des difficultés… Epileptique, il souffre de soucis d’équilibre et la marche est assez difficile. Il a donc besoin d’un accompagnement spécifique adapté à ses différents ennuis de santé.

Sa maman a spécifié tout ça dans son dossier d’inscription, et la rentrée des classes de Nolan n’a malgré tout pas pu se faire, à son grand désespoir… Nolan à raté sa rentrée car il n’avait pas d’ AVS, assistant de vie scolaire.  Elles ne sont apparemment pas assez  nombreuses.

La procédure pour la demande est très longue. La maman de Nolan avait pris les devant car sa maladie est connue depuis ses premiers jours de vie. C’est un véritable parcours du combattant pour des parents déjà bouleversés par les difficultés de leur enfant. Il leur faut réunir une équipe éducative avec médecin, ergo, kinésithérapeute, psychomotricienne, psychologue… (pour le cas de Nolan) afin d’approuver la décision de faire une demande d’AVS, même si dans le cas de Nolan, son médecin l’avait déjà demandé.

 Ensuite, Il faut faut remplir un dossier, encore, et il faut qu’il soit approuvé… et qu’il y ait un AVS de disponible… Après il faut préparer l’ AVS, lui expliquer les différents besoins de l’enfant. Le hic pour les enfants de l’âge de Nolan, c’est qu’il y a une pénurie d’assistants de vie scolaire, et que les enfants scolarisés à l’école primaire sont prioritaires.

Il est extrêmement dommageable pour ces enfants de ne pas pouvoir être scolarisés avant l’âge de 6 ans, car à ce moment là, il se sera créé un véritable fossé entre les enfants scolarisés et les petits qui n’ont pas pu l’être. Il y a bien sur la possibilité de faire l’école à la maison, c’est assez en vogue même. Mais cela demande certains moyens financiers, ne serait-ce que pour se procurer le matériel éducatif adéquat! Tout le monde ne peut pas le faire, la famille de Nolan ne roulant pas sur l’or, sa maman est ainsi plongée dans le plus profond désarroi…

Je me suis tellement réjouie de la rentrée des classes de mon fils, que je compatis sincèrement à la déception de cette maman… Bien sur Nolan pourrait être accepté sans AVS, mais pour sa sécurité, pas d’AVS = pas d’école… Son fils mérite autant que les nôtres de pouvoir poursuivre une scolarité normale, il est terrible que dans un pays comme le notre ça ne soit pas possible…

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 réflexions au sujet de « Des enfants privés de rentrée scolaire… »

  1. Ca doit être dur pour Nolan aussi. Déjà qu’il ne doit pas se sentir comme tout le monde avec sa maladie. En lui refusant l’entrée à l’école, on ne fait qu’accentuer ce mal-être et cela veut dire que parce qu’il est malade, il n’a pas les mêmes droits que tout le monde ?? j’espère que cela va s’arranger pour lui

  2. Et ce qui est le plus terrible c’est qu’il y a des personnes prêtes à prendre les postes d’AVS, et surtout des personnes à qui l’on n’a pas renouvelé le contrat d’AVS (contrat précaire annuel !) sous prétexte qu’elles avaient déjà atteint le nombre de contrats limites (5ans !)… tout ça parce qu’on ne veut pas reconnaître que c’est un métier à part entière, là-bas, dans les bureaux de nos gouvernants. Alors aujourd’hui j’ai une pensée pour les enfants, petits ou grands qui n’ont pas pu faire leur rentrée, mais aussi pour les AVS qui n’ont pas non plus pu faire leur rentrée alors qu’elles/ils étaient formés et accompagnaient un enfant, sous prétexte des 5 ans fatidique…

  3. Non mais c’est affolant. En mai/juin, il y a eu une vaste campagne de recrutement d’AVS, pour beaucoup, on leur a dit, vous serez recontactés fin août. J’ai une copine qui a postulé, qui a passé un entretien, à qui on a dit c’est favorable, a qui on a donné un contrat à remplir avec pièces à fournir.
    Bilan : fin août pas de nouvelles. Elle a appelé le rectorat et on lui a dit, pour le moment, pas de places et en gros, fallait pas compter sur les postes d’AVS.
    Donc, c’est quoi le délire et tu n’es pas la première à parler d’enfants qui rentrent pas faute d’AVS. Il y a quand même de l’abus alors que soit disant, il y a eu une vaste campagne de recrutement, que certaines AVS sont sur le carreaux et idem pour les enfants.

  4. bonjour, je suis très touché par cet article, je trouve aussi cela scandaleux, par chez moi c’est pareil, j’ai une amie qui ést avs, mais quelle galère pour elle pour trouver non pas d’enfants en ayant besoin mais une école les accueuillants, et après on voit le taux de chômage augmenter et tout ce qui se passe alors qu’il y a bien là une demande et une offre, c’est complètement injuste et incompréhensible.
    Je souhaite un bon courage à la maman de nolan, bisous

  5. Ping : Des enfants privés de rentrée sco...

  6. je trouve ça révoltant que, dans notre pays, le métier d’AVS ne soit pas reconnu comme un vrai métier à part entière! On nous parle de fraternité et d’égalité mais on laisse sur le côté de la route ceux qui en ont le plus besoin. C’est navrant. J’espère que Nolan sera très vite pris en charge comme il le devrait et qu’il pourra faire sa rentrée scolaire dès que possible. En attendant, j’envoie tout mon soutien à Nolan et sa famille!

  7. J’ai vécu la même situation l’année dernière pour ma puce qui est autiste. Première rentrée en maternelle et pas d’AVS malgré un dossier déposé en février … J’ai du attendre début octobre pour enfin la faire scolariser. Cette année encore, je n’ai su que la veille que son AVS était renouvelée et bien présente le jour de la rentrée. Par contre, petite info pour la maman de Nolan, l’école n’a pas droit de le refuser sous peine d’absence d’AVS. L’éducation nationale se doit d’accueillir tous les enfants quelq qu’ils soient et peu importe leur handicap. Par contre, c’est à double tranchant car si l’école est possible sans AVS, alors celle ci sera retirée … C’est complètement débile mais c’est comme çà … Pensée pour cette maman et Nolan en leur souhaitant bon courage dans ce combat.

  8. Ces enfants privés d’école par manque d’AVS sont plus nombreux qu’on le croit… Ces AVS font un nombre d’heures limitées dans les écoles, elles sont rarement à temps plein, et parfois ce sont les directeurs d’école qui ne veulent pas de ces enfants… J’ai une amie qui vit une galère depuis 3 ans avec son fils qui ne peut être scolarisé que 6 heures par semaine! Le pire c’est que ce petit garçon est écarté de toutes sorties scolaires… Sa maman est désespérée et fait des pieds et des mains pour qu’il soit scolarisé normalement. Elle a découvert qu’en réalité 12 heures était allouée pour son fils avec une AVS mais la directrice de l’école s’est arrangée pour n’avoir que son fils 6 heures, c’est honteux!!! Mais l’inspection académique lui a répondu que c’était souvent comme ça! C’est de la pure discrimination!

  9. Tous les ans on a le droit à ces tristes reportages sur le manque d’ASV et sur ces pauvres parents qui doivent se battre tous les ans pour réussir à faire scolariser son enfant. Je trouve ça honteux dans un pays qui se veut nation de l’égalité. Quand on voit ce que font des pays proches de nous (la Belgique en autre pour les enfants souffrants d’autisme) on est vraiment très très en retard, alors que toutes les études montrent que la scolarisation a vraiment un très grand impacte positif sur ses enfants. Bon courage à tous ces parents qui se trouvent dans ce cas.

  10. Bonjour belle des airs !
    Je suis choquée et dégoutée pour ce petit bout !
    C’est une honte que ce petit ne puisse profiter du système scolaire comme tout enfants par manque d’AVS. Cela ne date pas d’hier malheureusement. De tout temps, de tout gouvernement les personnes malades ou handicapées n’ont pas les mêmes droits que les autres et ça c’est écœurant !
    A quand un budget pour les oubliés de notre société !
    Je souhaite du courage à ce petit Nolan et aux parents, ne baissez pas les bras !

  11. Tout mon soutien à Nolan et à cette maman. Mon grand bonhomme a fait sa rentrée au lycée avec une AVS mutualisée.
    L’année dernière il a eu droit à une nouvelle AVS pour sa dernière année de collège, non formée, elles le sont rarement, elle n’a pas su et pas beaucoup insisté faut dire, comment l’aider et ses résultats scolaires ont chuté.
    La précédente, une perle, avec qui il avait lié des liens assez forts était arrivée au bout de ses 6 ans. Cette année ils proposent aux AVS qui sont arrivées au bout de leur 6 ans un nouveau contrat de 1 an, une réforme étant en préparation pour une professionnalisation du métier d’AVS, un an trop tard pour mon bonhomme…
    Cette année j’ai aussi du refaire une demande d’AVS avec le stress de ne pas savoir s’il en aurait une, malgré son autisme, malgré le changement d’établissement, malgré le changement de rythme, malgré la demi-pension. Un dossier obscur, des papiers, des comptes rendus, des examens et les semaines qui paraissent une éternité en attendant le verdict.
    Nous avons perdu notre AVS i pour une AVS mutualisée. Mais elle est là depuis le premier jour et elle nous a fait très bonne impression.
    Merci à toi pour ce billet qui permet de mettre un petit coup de projecteur sur ces enfants et leurs familles.

  12. c’est aberrant !! dans notre petite ecole il y a aussi un enfant qui attends de rentrer si une avs lui est accorder !! sans avs c’est tres compliquer pour lui il ne peut marcher mais la directrice veut le prendre car ce serait super pour ce petit bouts d’etre entourer d’autre enfants et aux notre d’apprendre des leurs plus jeune age la difference !! je soouhaite pleins de courage a nolan et sa maman !! bisous

  13. Je trouve triste, dommages, dégueulasse, inadmissible que des enfants sous prétexte d’handicap (petit ou grand) soient laissés pour compte! En France il y à des aberrations d’un coté des enfants en souffrance qui ne peuvent pas aller à l’école et de l’autre des AVS qui ne peuvent pas travailler car ils ont travaillés 5 ans! Ou va la France? Liberté, fraternité! Mais ou est passé l’égalité? On se le demande! Courage au petit Nolan qui a le même âge que mon fils et à toute sa famille!

  14. Bonjour,

    Il y a du en effet y avoir un soucis quelque part!
    Mon fils, pour d’autres raisons à bénéficié d’un AVS des sa rentrée en maternelle. Une fois la décision accordée par la MDPH, c’est à l’école de le recruter..cependant la loi oblige l’école à accueillir ce petit bonhomme ( l’ école de mon fils l’avait fait avant la création de la loi). En absence d’avs , c’est à l’enseignant d’adapter ce qu’il faut adapter..
    Etant un « petit métier » sans qualification, des avs ça se trouve, après ces personnes ne sont pas formées et ne s’investissent pas toute de la même maniére, donc on ne sait jamais sur qui on va tomber…jusqu’à maintenant on a eu beaucoup de chance avec nos AVS.. « nos » parce qu’un enfant ne peut rester que 2 à 3 ans avec la même personne en téhorie.

    Puisque l’ accord à été donné ,je pense vraiment qu’il faut les secouer à l’école qui a mon avis freine des 4 pieds…
    bref bon courage à Nolan et sa famille!

  15. C’est pas normal de ne pas avoir une AVS, l’inscription a du être faites depuis un bon moment, ils auraient pu trouver une solution. la maladie ne devrait pas faire de différence pour une rentrée pour un enfant on fait déjà de la discrimination dès le plus jeune age… il n’y a pas suffisamment d’avs alors que fait l »état ?? cela en ferais des emplois !! Bon courage pour Nolan et sa maman !!!!!

  16. Merci à toi d’évoquer ce problème, je me sens moins seule!! Ici c’est ma nièce qui n’a pas fait son entrée: elle a un retard de langage et un peu de mal à se concentrer. Jusque là rien de bien grave… sauf que pour prevenir d’éventuels problème à l’ecole, ma soeur a tout fait pour savoir de quoi cela venait… et en mai au moment de son inscription le verdict est tombé: elle est trisomique! Un trisomie partielle qui ne touche pas toutes les cellules, qui lui a permis de grandir jusque là sans mettre de doute à tout le monde ni meme au medecin qui ne souhaitait pas vraiment chercher car pour lui tout allait rentrer dans l’ordre! Sauf qu’aujourd’hui, on a collé une belle petite étiquette sur cette princesse et que l’equipe enseignante en la veut pas, même pas une heure, la rejetant meme le jour ou ma soeur a tenté de l’emmener!! Ah elle est belle la France!!! J’ai honte et j’ai mal pour ma petite puce!!! Une pétition court sur le net si vous trouvez cela anormal n’hesitez pas à la signer!!
    http://joyeuxbordelaufonddujardin.over-blog.com/mon-pav%C3%A9-dans-la-mare-2-le-poids-des-%C3%A9tiquettes

    Encore merci d’évoquer ce sujet qui est bien oublié…

  17. Bonjour,
    Je ne peux que répondre ici, ma mère est AVS expérimentée depuis quelques années.
    Son dernier contrat a pris fin il y a un an car elle avait atteint le maximum de renouvellements, l’enfant qu’elle accompagnait a été plus que perturbé et n’a pas accepté le changement d’AVS.. Une gamine de 20 ans, sans diplôme ni formation, recrutée dans le cadre des « contrats d’avenir ». Elle a jeté l’éponge au bout de deux mois, trop difficile apparemment. Cet enfant est maintenant en IME (cause à effet ??)
    Depuis un an elle ne reste pas inactive, elle contacte régulièrement l’inspection académique (c’est qu’elle aime ce qu’elle fait ma mère). En juin on lui a annoncé qu’elle serait « éligible » en septembre, donc qu’elle aurait un poste et qu’elle s’occuperait d’un nouvel enfant. On lui avait dit où elle serait en poste, la directrice de son ancienne école ayant demandé son retour. Elle a profité du mois de juin pour aller voir l’enfant, nouer un contact et voir comment elle pourrait l’aider (enfin de 6 ans déjà donc scolarisé sans AVS jusque là).
    Nous sommes en septembre, la rentrée est passée, ma mère n’est pas en poste, l’enfant n’a pas d’AVS. Elle a appelé une nouvelle fois l’inspection, le contrat n’est pas fait, ils n’ont pas les papiers, ils ne savent pas où ils en sont, c’est reporté à l’an prochain.
    Ma mère veut travailler, veut ce poste, aime ce qu’elle fait et est fière des enfants dont elle s’occupe. A cause d’une administration incompétente, un enfant est privé de son AVS. Ce n’est pas un manque de personnes motivées, c’est un manque de coordination des services.
    Voilà, je me suis étendue, mais ma mère m’a justement parlé de ça hier et elle en avait gros sur le coeur, je voulais rendre un peu de son ressenti ici.
    Je pense qu’avant tout il faut penser au bien des enfants et ne pas se borner à faire des contrats précaires qui laissent tout le monde sur le bas côté.

  18. c est le sommet de l iceberg helas.. et ce sont les enfants qui trnquent

    les AVS sont des gens engagés, motivés.. qui font un travail de titans pour un temps partiel minable et un salaire ridicule.. ils naviguent souvent entre 2 ou 3 ecoles … et sont jetés à la poubelle au bout de 3 ans ou 6 ans dans le meilleur des cas.

    Et oui les AVS sont des emploi CUI CAE dit prioritaires pour paul emploi..reservé aux fins de droits, aux chomeurs longues durées et proches de la retraite..
    Alors on les prend on les jettent , alors qu ils aiment tous leur boulot pour la plupart et ne revent que d une chose : un emploi perene…

    Nous aimons nos enfants, nous aimons ceux que nous suivons , nous avions des liens profond avec certains… Et comme Nolan , nous restons sur le carreau.

    Helene Pas AVS mais EVS et qui attend ses 3 AVS avec impatience pour ses 3 loulous en difficulté.

  19. et l ecole avant 6 ans n etant pas obligatoire y a aucun recour …
    scandaleux
    povre petit choux
    on voie encore la a quel point notre pays sais mettre tout le monde au meme niveau quelque soit leur probleme
    bravo un bel exemple pour tous

  20. Ping : A bas les poux! | Flying-Mama

  21. Ping : Comment passer pour une mère d’élève modèle grâce à une box? | Flying-Mama

Un commentaire?