La déshydratation chez le jeune enfant

155475_1712283369252_56574_n.jpg

Mon enfant est-il déshydraté?

Jusque là, je ne m’étais jamais posé la question. Tant que mon fils boit, je suis contente on va dire. Il n’est pas déshydraté. L’article que j’ai écris sur Evian m’a amenée à m’interroger sur ce que buvait mon fils…  A propos sauriez-vous reconnaître les signes de la déshydratation? J’avoue que je me reposais sur des symptômes que je sais maintenant trop compliqués à déterminer de notre oeil de parents non médecins.

Les symptômes de la déshydratation sont la plupart du temps une irritabilité excessive, l’enfant ou le bébé est grognon, rien ne le calme. Il peut aussi avoir des cernes sous les yeux, le teint gris, pas de salive. Dans d’autre cas, le bébé sera complètement à plat, apathique. Souvent il refuse de boire. La fièvre est un facteur aggravant, il est plus qu’important de veiller à ce qu’il boive plus à ce moment là.

La déshydratation survient lors d’une gastro par exemple. La déshydratation étant une perte excessive et anormale d’eau, elle peut survenir dans un endroit surchauffé comme une voiture en plein soleil, suite à un coup de chaleur. 

Lors des voyages en avion, sachez que pour un verre de liquide que vous absorbez, votre corps en évacue un verre et demi! L’air de nos avions n’étant pas réhydraté, il faut impérativement boire plus que sur le plancher des vaches! Tout liquide fera l’affaire, en évitant les boissons gazeuses, l’alcool et les café et thé. A la mer ou à la montagne, lors d’activités en extérieur physiques, ou au soleil sans trop bouger, il faut vraiment faire attention à vos enfants, beaucoup plus sensibles que nous.

Il est extrêmement important de réhydrater votre enfant si vous constatez un ou plusieurs de ces signes, la déshydratation, surtout pour les plus jeunes, pouvant être grave et conduire au pire. Il existe des « soluté de ré-hydratation » vendus en pharmacie, que vous pouvez donner en toute petites quantités si l’enfant ne veut pas boire, l’équivalent d’une cuillère à café toutes les 5 minutes par exemple.

Que ce soit l’été au bord de la mer, l’hiver à la montagne, dans la voiture, le train ou l’avion, restons à l’écoute de notre enfant. S’il pleure sans pouvoir être calmé et que vous constatez un des signes cités plus haut, agissez vite! Et consultez un médecin en cas de doute…

Merci à l’équipe d’Evian qui a bien voulu répondre à nos questions de mamans inquiètes lors d’une table ronde organisée par Paroles de Mamans!

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions au sujet de « La déshydratation chez le jeune enfant »

  1. Vérifier si votre enfant est déshydraté : il suffit de le penser la peau du ventre si jamais la pause remets tout en place pas de problème si la peau reste pincer : urgence !
    Les solutés de réhydratation sont biens mais il y a d’autres moyens affaires maison tout aussi pratique. Un bébé déshydraté perds beaucoup de sel, il faut donc pensé à lui donner de l’eau très salée.
    Pour hydrater en douceur un bébé par exemple après une gastro, la bonne idée et de faire une soupe de carottes à l’eau de cuisson de riz, le tout bien liquide (à donner au biberon) et trés salé ! Conseil de mon medecin.

  2. Bonjour, merci pour cet article très utile.
    J’avoue que j’y pense beaucoup car quand mon grand est né il ne voulait pas manger, rien! Et comme dans les maternités il fait très chaud une des sages femmes m’a fait très peur avec ça!
    Du coup des qu’ils ont de la fièvre ou qu’ils ont une gastro je me pause la question. J’ai toujours des soluté de réhydratation à la maison. Ma pédiatre m’en donne des que j’en est besoin.

  3. Ping : Astuce anti-chaleur écolo! | Flying-Mama

  4. Ping : Les aventures de Madame tête en l'air! ( monsieur madame evian )Flying-Mama

Un commentaire?