Des larmes glacées…

Aujourd’hui des larmes glacées coulent sur mes joues. Une tristesse infinie s’est emparée de mon coeur. Je ne crois plus en rien, le hasard, le destin, la vie, je ne comprends pas. Mon coeur souffre de ne pouvoir t’aider un peu, de ne pouvoir prendre une partie de ta peine…

Supporter, continuer d’avancer…  Tu viens de perdre ton enfant, ta fille, ton soleil. Mon ventre vide se serre et je ressens ta douleur… Je vis ton supplice comme s’il était mien et mes hurlements restent coincés dans ma gorge… Petite maman courageuse je garde foi en toi…

Bien sur elle sera là, tout près de toi, dans ton coeur, dans ta tête, dans chacune de tes émotions jusqu’à la fin. Bien sur tu la porteras à jamais en ton sein, comme tu l’as portée ces quelques mois. Bien sur tu ne l’oublieras jamais, elle t’aidera à avancer, te tiendra la main malgré tout.

J’aurai aimé avoir des mots de réconfort, des mots qui réchauffent et qui font du bien, des mots qui soutiennent et qui aident, des mots qui calment, apaisent et secourent… Des mots tout simples, mais qui ne me viennent pas…

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 réflexions au sujet de « Des larmes glacées… »

  1. Si tu peux appelles la même si tu n’as pas les mots même si tu penses être gauche … dire au revoir à un enfant dont personne n’osera parlé dont personne n’osera prononcé son prénom de peur de lui faire de la peine… la non reconnaissance de cet enfant porté et tant désiré dont personne ne parler … et je parle en connaissance de cause … la perte d’un enfant de surcroit comme cette maman l’a vécu c’est juste un vrai choc physique et psychologique, faire le deuil d’un être qui est parti si vite, que l’on n’a même pas eu le temps de connaître et pourtant on en aurait eu tant envie ….c’est tout aussi difficile de sentir les gens s’éloignés parce que tu es moins drôle, moins attentive aux autres, tu deviens très très moins aux yeux de ceux qui ne comprennent pas ta peine, qui te disent oh c’est bon c’est une fausse couche , et là tu leur précise ah non j’ai accouché, j’ai vu mon enfant …
    Neuf ans se sont écoulés et pas un jour je ne pense pas à mon ange, mon fils Noé dont personne ne me parle , parti bien trop tôt … heureusement un frère et une soeur sont venus apaisés ma peine mais pas remplacé ce petit être que j’ai porté …
    sa vie sera marquée à tout jamais …mais il faut la soutenir lui parler de cette petite , lui demander rien que son prénom son poids, sa taille ça paraît con mais c’est très important pour cette maman …

    • Je ne peux imaginer ce que Loren et toi avez traversé, quelle douleur ça a dû être. Noé et Soellie sont à vos côtés, il n’y a aucun doute, et une part d’eux demeurent dans vos coeurs… Comment les gens peuvent-ils dire des choses aussi désinvoltes face à une telle épreuve???

      • Je sais que Loren est très bien entourée comme je l ai été moi aussi par des amis qui ont fait bloc … voilà mon petit Noé doit faire le fou dans le ciel avec Soellie …

  2. De tout <3 avec elle… j'ai vécu cela et je ne m'en suis jamais vraiment remise… mon blog est ma thérapie… j'ai eu besoin de mettre des mots… comme toi pour ton parcours… Mon ange, ce 3ème enfant que je ne serrerai jamais entre mes bras… celui que tout le monde a oublié, mais pas moi…un jour, elle lira ces mots, elle saura qu'elle peut compter sur toi…

  3. Ping : Et s’il partait avant moi… | Flying-Mama

  4. Ping : Et s'il partait avant moi, perdre son enfant... | Flying-MamaFlying-Mama

Un commentaire?