C’est l’histoire d’une meuf qui a un rêve

Cette histoire, c’est celle de Mathilde, 16 ans. qui voulait être Psychologue. Comme ses parents. Jusqu’à ce que sa maman, un jour, autour d’une conversation dans la voiture, lui demande si elle était convaincue que ça lui plait réellement. Parce qu’elle, elle la connait sa fille, et comme elle est psychologue, elle sait bien que non!

Dépitée, Mathilde commence à réfléchir, ne sachant vers quel type de métier se tourner. Elle est perdue et ne voit vraiment plus du tout ce qu’elle pourrait bien faire plus tard. Plus tard dans 2 ans quoi, parce qu’après le bac il faut déjà choisir! La maman psychologue intervient de nouveau et lui suggère un métier auquel elle n’avait jamais pensé: hôtesse de l’air!

Elle n’a jamais pris l’avion mais rêve de voyager. Elle n’a pas la moindre idée de ce qui se cache derrière cet intitulé qui fait rêver les petites filles (et les messieurs mais bon hum hum on évitera le sujet). La ptite meuf, qui est en phase avec son époque, investi instagram et recherche des hôtesses de l’air pour les suivre. J’en fais partie. Elle découvre au travers de nos posts la vie cachée des hôtesses de l’air.

Elle approfondi ses connaissances, découvre mon blog, et comprend peu à peu qu’elle veut vraiment faire ça. Parce qu’elle le sent dans ses tripes, ce métier sera sa passion. Elle n’a jamais pris l’avion, mais elle sait pourtant exactement ce qui l’attend. Sur instagram, elle découvre mes livres. Elle les dévore et décide de me contacter.

Elle se demande si j’aimerai faire une séance de dédicaces près de chez elle. Elle se rend à la Fnac, fermement déterminée, et convainc l’équipe de me proposer de venir rencontrer mes lecteurs sur la côte d’Opale. 16 ans, mais du courage à revendre, une motivation qui force l’admiration!

14 Septembre 2019, je suis là dans ma petite robe noire, je dédicace beaucoup BEAUCOUP de livres, et dans la file d’attente, Mathilde, la ptite meuf la plus touchante de France, attend patiemment son tour. Du coin de l’oeil, je vois ses yeux rougis. Je me demande pourquoi quelqu’un pourrait être ému à ce point de me rencontrer moi, Isabelle Tronquet. Je ne suis quand même pas Patrick Bruel! En plus je n’ai même pas pleuré en rencontrant Patrick^^

Elle porte le chemisier d’uniforme que j’ai moi aussi revêtu à mes débuts. Son insigne ailé est en place. Du bon côté en plus. Elle me pose plein de questions, je lui répond autant que je peux, j’aide sa maman à y voir plus clair aussi. Je la prends dans mes bras (au moins 6 fois, quand on aime on ne compte pas), je pleure, elle pleure, je repleure, elle aussi, c’est sans fin.

Tout ça pour dire que grâce à cette ptite meuf incroyable, je me suis retrouvée à faire des dédicaces dans le Nord Pas De Calais, parce qu’elle voulait devenir Hôtesse de l’air. Continue à croire en ton rêve Mathilde, Tu as tout ce qu’il faut pour réussir. Et comme je te l’ai dit, on volera bientôt ensemble! (Et tu as le temps parce que ma retraite est en train de se faire racketter…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.