L’attente, phase 2…

photo-208

Enfin je peux écrire ce titre… Phase 2, elle m’a tellement manqué la dernière fois! Quand on m’a appelé, alors que nous étions en train de nous garer, à l’aube, devant le centre ou devait avoir lieu le transfert de nos embryons, pour nous dire qu’ils étaient tous morts, « arrêtés » dans leur jargon, j’ai cru qu’on avait perdu nos enfants, la tristesse avait été insoutenable… Je hurlais de douleur…  En y repensant, j’ai encore le coeur qui se serre, je m’attendais alors à tout sauf à ça…

 

Mon professeur avait alors proposé de laisser passer un cycle, et de remettre ça dès le mois de Juin… Moi j’avais décidé que Juillet serait un meilleurs mois, je voulais attendre un peu plus. Et finalement, Juillet étant venue, notre déconvenue n’était toujours pas digérée, Nous décidions d’attendre Octobre, après être partis en vacances, nous serions plus détendus, et cela compte énormément pour un parcours de FIV…

 

Tous s’est déroulé au mieux, j’avais des jours de congé qui tombaient pile pendant le traitement, j’ai donc pu me rendre aux multiples échographies et prises de sang assez facilement, ayant néanmoins à chaque fois quelques difficultés du fait que mon babypunk n’était pas encore gardé…

 

Les échographies montraient que je répondais bien au traitement, mais que mon ovaire droit étant en grève, c’était un peu juste et si je n’avais pas le nombre requis de follicules pour la ponctions, on laisserait tout tomber pour cette fois… Hors de question! J’ai parlé à mes ovaires, ils m’ont donné 9 follicules! Le jours de la ponction, 11 ovocytes ont été prélevés (oui, le miracle de la mutiplication des pains de la religions chrétienne sans doute!).

 

Le lendemain, le laboratoire nous appelle, il y a 4 embryons fécondés… Première déception, c’est très peu je trouve. Je me rassure en me disans que mieux vaut 4 beaux embryons que 11 tout moches! Nous attendons donc le jour du transfert avec impatience et apprehension, vu l’aventure de la fois précédente. Le jour J, pas un coup de fil, nos embryons sont donc toujours là! Le hic, ils sont fragmentés… Ils ont donc mal évolué… Le docteur me propose de tout arrêter…

 

 

photo-207.JPG

 

Impossible, on ne peux pas jouer avec mon coeur comme ça, il va finir par éclater. Je tente le tout pour le tout et insiste quand même. Ils me transfèrent un embryons pas trop mal et un autre très moyen. On laisse les deux autres murir 3 jours de plus, dans l’optique d’en transférer un troisième si ils ont continué à se développer.

 

Le matin, nous nous préparons, très tôt, avec Babypunk, nous montons dans le métro, et là le labo nous appelle, pas besoin de venir, nos embryons ne sont pas transférables… Je vous laisse imaginer tout ce qui est passé dans ma tête depuis! Si in vitro ils se sont si mal développés, il y a vraiment très peu de chances qu’in utéro, ça se soit mieux passé….

 

Depuis, je guette les symptômes… J’ai faim, je fais des cauchemars, je suis fatiguée, je suis enceinte… J’ai les seins gonflés, des nausées, des boutons, je suis enceinte… Trop tôt pour avoir ces symptômes c’est évident… Et depuis hier c’est le drame, je ne ressens plus rien. Mes seins ont dégonflé et sont moins sensibles, je n’ai plus de douleurs dans le bas ventre…

 

Je fais des recherches complètement débiles sur le net, je me relance sur des forums… Bref, je suis entrée dans la phase 2, celle du « psychotage »… Après l’action, j’apprends la passivité… Encore quelques jours à tenir…

 

photo-209

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 réflexions au sujet de « L’attente, phase 2… »

  1. C’est dure! Même sans passé par la PMA quand on essaye de faire un bébé on psychote à fond alors j’ose pas imaginer quand on passe par là! Bon courage et je croise les doigts!

  2. Ma poulette, j’aimerais tellement que cette fois-ci soit la « 2e » bonne pour vous!!!!!!!!!!!!
    Je croise tous les doigts et Loann croise tous les siens!!!

    Allez,c pour ce mois-ci vos jumelles!!!!!

  3. Ca ne doit pas être facile tout se chemin pour avoir un bebe je ne peux pas te conseiller je n’ai pas vécu ceci, je ne sais pas quoi te dire à part que je croise les doigts pour que tout se passe bien jusqu’au bout et que tu n’annonces pas de mauvaise nouvelles !!!! pleins de bisous

  4. je suis triste pour toi je compatis meme si je ne connais pas cette souffrance enfin si mon beau frere et ma belle soeur sont en plein dedans donc par procuration je comprend!
    courage a toi je ne sais quels mots utiliser pour te reconforter et esperer un +++
    bises

  5. Comme je comprend ces angoisses et ces déceptions pour les avoir vécues aussi. Je te souhaite de réussir dans cette difficile entreprise! Courage! (Pr ma 1ère FIV non plus je n avais pas de symptômes et pourtant ça a été +++).

  6. je ne sais que te dire sinon que je suis de tout coeur avec toi! nos meilleurs amis ont mis 6 ans avant le premier bébé qui est prévu pour janvier! je suis tellement contente pour eux ! le parcours que tu suis, je l’ai « vécu » à travers ma copine … alors je te souhaite vraiment le même succès que pour Babypunk et pour eux ! Croisage de doigts, courage et des millions de bisous de remontage de moral

  7. La PMA, super-maman et moi y sommes passés. On y a laissé des plumes aussi et on a abandonné. Et puis il y a eu un miracle innatendu.
    Tout ça est loin derrière moi maintenant et pourtant toujours aussi vivant dans mon esprit. Marqué à vie.
    Je te souhaite tout le bonheur auquel tu aspires.

  8. Pour tout te dire, on ne l’a pas attendu ce miracle et je ne veux surtout pas faire croire à quiconque que l’attendre est une solution. On avait vraiment fait une croix dessus car, pour pleins de raisons, la PMA s’est révélée une épreuve beaucoup trop dure pour nous. Sans rentrer dans les détails, elle aurait pu nous détruire. Bref…
    Je te souhaite de trouver la force d’affronter ces moments et je croise les doigts !

  9. je te souhaite tout le bonheur de la maternité très bientôt, je pense très très fort à toi depuis des semaines, je t’envoie mes bonnes ondes et je guette des nouvelles de toi..ça ne peut que marcher avec tout le soutien qu’on vous envoie, à toi et tes ovaires ^^
    Je t’embrasse

  10. Les ptits au chaud…je crois très fort en vous. Je VEUX être marainne virtuelle. Battez vous de toutes vos forces, et donnez à votre flying maman ce qu’elle attend. J’vous offrirai des chaussons en cuir, des schockobons quand vous serez plus grands, et même une guitare pour que vos parents râlent. Go les gars, go. Bises, Marainne Bavarde.

Un commentaire?