Le « j’aime/je n’aime pas » de Flying-mama: applecheeks

applecheeks

J’aimerai inaugurer ici une nouvelle rubrique: Le « j’aime/je n’aime pas »! Il n’y a pas de thème précis, mais ce seront en général des objets du quotidien! Comme je vous ai parlé de ma maladie, la couchomaniaquerie, quoi de plus logique que de commencer par une couche lavable, la Applecheeks!

On m’a demandé de tester cette couche: la Applecheeks. C’est une TE1, si on met l’insert plié dans la poche, et une TE2, si on le pose entre les fesses de bébé et la couche… Il existe deux tailles, ce sont donc des couches à tailles, ce qui veut dire qu’il faut renouveler le stock lorsque bébé grandi. Elle s’ajuste à la taille et aux cuisses grâce à un système de boutons pression, et est donc adaptables au cuissots dodus comme aux moins charnus!

http://www.flying-mama.com/wp-content/uploads/2012/01/cloth-diapers-Applecheeks-Envelope-Cover.jpg

Crash test:

1er crash test: 2h, pas de fuite
2ème crash test: 3h, pas de fuite, 1 selle
3ème crash test: 4h, une super longue sieste, couche bien pleine, mais pas de fuite
4ème crash test: 3h, pas de fuite.

J’aime:

  • Sa très bonne absorption, car BabyPunk est un gros pissouilleur, j’ai eu de très rares fuites même avec les totsbots!
  • Qu’elle soit très fine sous les vêtements (plus fine que la sweet-lili classique)
  • Le temps de séchage qui est court pour la culotte, plus long pour l’insert (moins long que pour la totsbots!)
  • Les couleurs
  • Le revêtement intérieur qui ne permet pas aux salissures de s’incruster où que ce soit. Celui-ci est par ailleurs de bonne qualité, il se nettoie bien, et ne bouloche pas.

 

Je n’aime pas:

  • Le système de pressions, même si les deux rangées de pressions permettent d’ajuster au mieux la couche au niveau du ventre et des cuisses, c’est plus facile et plus précis avec les scratchs… là on dirait qu’il faut une formation spéciale pour comprendre comment faire! Le fait d’avoir en plus des élastiques au niveau de la taille aide à limiter le risque de fuite je pense.
  • La matière extérieure de la culotte, quand on a les mains sèches et rêches, ça « accroche ».
  • Les élastiques un peu trop « volumineux » de la Applecheeks au niveau du dos, bébé allongé dessus doit le sentir…
  • Le design des petits volants (anti-fuite par capillarité je suppose), qui rendent cette couche un peu féminine à mon goût.
  • Le fait que l’insert ne soit accroché nulle part, il ne reste pas à plat entre les cuisses et avec le pipi se roule en boule dans la largeur.

http://www.flying-mama.com/wp-content/uploads/2012/01/i_pic_hemp_inserts-500x500.jpg

Bilan:

Je recommanderai cette couche Applecheeks pour une petite fille dont la maman est déjà aguerrie aux couches lavables, et qui aime bien les sweet-lili classic par exemple, pour le fait qu’elle rempli bien son rôle et qu’elle est bien fine, qu’elle sèche rapidement aussi. Malgré tout, les détails que je n’aime pas sont pour moi trop irritants pour que j’achète cette couche.

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 réflexions au sujet de « Le « j’aime/je n’aime pas » de Flying-mama: applecheeks »

  1. Je ne connaissais pas cette cl, en même temps difficile de toute connaitre ^^
    J’utilise toujours celle gagner sur ton blog, d’ailleurs elle est en photo sur ma nouvelle page facebook 😉

Un commentaire?